pexels-lelani-badenhorst-6791737.jpg

Botswana

boy-1454054_1280_edited.png

En résumé ...

Le Botswana, ou République du Botswana, est un pays du sud du continent africain. D'une superficie dépassant les 500000 km², le Botswana est enclavé, avec pour pays frontaliers l'Afrique du Sud, la Namibie, la Zambie et le Zimbabwe. Le pays rassemble plus de 2 millions d'habitants. La capitale du Botswana est Gaborone, la plus grande ville du pays également. Le climat se décline en deux saisons  : saison sèche de mai à octobre (hiver), saison des pluies de novembre à avril (été). Les températures moyennes sont de 32°C en été et 22°C en hiver. La meilleure période pour partir au Botswana s'étend de mai à octobre.


Le principal aéroport du Botswana est l'aéroport international Sir Seretse-Khama de Gaborone. La capitale est reliée en bus aux pays voisins  : Zimbabwe, Namibie, Zambie, l'Afrique du Sud. La compagnie aérienne nationale est Air Botswana (http://www.airbotswana.co.uk). Il n'existe aucun vol direct depuis la France. Pour des vols vers le Botswana, consultez les compagnies Ethiopian Airlines ou Kenya Airways. Un vol depuis Paris dure en moyenne 16h. Le décalage horaire entre le Botswana et la France est +1h en hiver, aucun décalage en été. Le passeport doit être valable au moins 6 mois après la date de votre retour.

    CAPITALE         SUPERFICIE         LANGUE(S) OFFICIELLE(S)       POPULATION  

  Gaborone          581 730 km²                 Anglais                                       2,352 millions

Destinations populaires

Kasane.png

Kasane

La route qui mène de Nata à Kasane aboutit en fait à Kazungula, qui est l'extrémité nord-est du Botswana. Depuis ce point, en allant vers l'est, on se dirige vers le Zimbabwe et en allant vers le nord, on va à la rencontre du fleuve Zambèze et de la frontière zambienne.

Vers l'ouest, la route principale goudronnée relie Kazungula et Kasane en longeant la rivière Chobe. Du fait de son emplacement, l'agglomération formée par Kasane et Kazungula est la plus charmante du Botswana. Les deux petites villes sont situées au bord de la magnifique rivière Chobe et leurs collines dominent les grandes plaines inondables.

La plus grande des deux villes, Kasane, est le second centre touristique du pays après Maun. À quelques kilomètres de l'entrée du Chobe National Park, elle constitue le centre administratif de la région du Chobe. Avant d'entrer dans la ville, deux routes se séparent : celle du bord de la rivière conduit au centre-ville et la seconde route, dans les terres, monte sur le plateau où se situent l'aéroport de Kasane et le quartier résidentiel de la ville.

Cette dernière route se poursuit vers le parc national et Sidudu Gate. Kasane est l'une des seules villes où vous pourrez vous déplacer à pied et vous orienter aisément dans le centre-ville. Les quelques centres commerciaux, les restaurants et magasins se trouvent près les uns des autres sur la route principale qui longe la rivière, President Avenue. Quant à Kazungula, c'est la ville frontière du Botswana avec le Zimbabwe et la Zambie, là où la rivière Chobe se jette dans le Zambèze.

Maun.png

Maun 

Maun est la capitale touristique du pays. Plaque tournante des grandes réserves naturelles du Nord, elle est stratégiquement située le long de la rivière Thamalakene, au carrefour du magnifique delta de l'Okavango et des pans salés.

Pour la plupart des voyageurs internationaux, cette ville ne sera qu'un lieu de transit entre deux avions de brousse, auquel on ne dédiera que quelques heures. Pourtant Maun est d'une importance capitale pour tout le tourisme botswanais, les coulisses dans lesquelles toutes les ficelles sont tirées. La majorité des agences et des tour-opérateurs est basée ici.

Avec ses 70 000 habitants éparpillés dans un dédale de longues rues étalées, Maun ne présente toujours pas l'âme d'une ville dynamique et divertissante, du moins au premier abord. Il faut bien la connaître avant de comprendre comment s'y plaire.

Maun possède aujourd'hui un mélange unique de Botswanais locaux et d'expatriés qui se retrouvent tous à travailler dans l'industrie du tourisme. Il suffit de sortir de l'aéroport entre deux transits pour voir tout ce petit monde rassemblé autour des cafés et restaurants. Certains des expatriés sont installés depuis des lustres et pourront vous raconter comment la ville n'était alors qu'un bourg sans route goudronnée. Aujourd'hui, elle est une ville partagée entre deux époques et deux cultures, un contraste que l'on peut saisir dans l'image des petits tucks shops en tôle côtoyant les sièges d'entreprises occidentales, en ciment gris.

Si Maun n'est pas connue pour ses sites touristiques, elle possède toutefois quelques cafés très tranquilles et bon marché, où il est agréable de flâner une après-midi. Il est possible que vous tombiez sur des Botswanais au look original : la vague rock et heavy-metal a en effet trouvé à Maun une terre fertile. Un petit magasin spécialisé dans les accessoires " rock'n'roll ", logé dans le dédale des petits magasins du vieux centre commercial, a même ouvert ses portes il y a peu de temps. C'est également un bon endroit pour faire quelques achats de cadeaux souvenirs, mais nous ne conseillons pas une longue escale car ni la culture ni la nature ne sont vraiment au rendez-vous.

Gaborone.png

Gaborone

Gaborone, ou Gabs pour les habitués, est la capitale politique, économique et administrative du Botswana. Elle est en plein essor. Vous pourrez être certain qu'entre deux visites, de nouveaux malls, entreprises et quartiers seront venus combler les espaces vides de cette ville étalée.

Gardez présent à l'esprit que, avec environ 250 000 habitants, elle reste à la taille d'une ville moyenne de province, bien qu'elle s'étale sur 15 km d'est en ouest. Gaborone figure rarement en tête de liste de lieux à voir du Botswana. Sans centre historique ni culturel, elle apparaît au visiteur comme un agencement de quartiers peu connectés et sans âme.

Toutefois, en tant que première ville du pays, elle est pourvue d'attractions qui justifient sa visite rapide. Pour les lecteurs des romans de McCall Smith, dont Gaborone constitue la toile de fond, sa visite est même incontournable !

Côté logements, le choix s'est beaucoup diversifié ces dernières années et Gaborone propose désormais un large éventail d'établissements, de toutes les catégories, pour tous les budgets. Cependant, il est conseillé de réserver, car les hôtels de la capitale affichent souvent complet.

Les restaurants se sont aussi multipliés, allant des fast-foods dans les malls aux restaurants de spécialités exotiques.

Quant à la vie nocturne, elle n'est pas des plus intenses. Gaborone est en effet une capitale encore jeune qui souffre de l'absence d'un centre urbain véritablement dynamique. Bars, salles de jeux, cinémas et boîtes de nuit se trouvent dispersés aux quatre coins de la ville.