Belize.jpg

Belize

boy-1454054_1280_edited.png

En résumé ...

Comment ne pas aimer ce pays ? Son seul inconvénient est de ne compter encore que des infrastructures modestes. Si vous êtes ouvert à l'aventure, vous ne pourrez qu'adorer ce pays accueillant, isolé, beau, fier, pauvre et confiant en l'avenir, qui vous offre sans compter ses magnifiques sites de plongée, ses ruines mayas spectaculaires et ses superbes forêts tropicales.

Encadrée au sud et à l’ouest par ses voisins hispanophones et à l’est par les Caraïbes, la plus jeune nation d’Amérique centrale offre un mélange culturel sans commune mesure dans cette région du globe – Mayas, Mestizos, Garifunas, Créoles, Mennonites, etc. Des monts Maya, au sud-ouest, jusqu’à la réserve naturelle de Shipstern, au nord-est, le Belize est une terre de jungles luxuriantes. Sans parler de ses ruines antiques, vestiges du temps où le territoire faisait partie de l’Empire maya. Quant aux plages, ce sont de vastes étendues de sable blanc bordées d’une mer bleu azur constellée d’îles de toutes tailles. Comment résister ?

vous allez être comblés par les beautés cachées du Belize. Ce pays offre en effet d’incroyables îles tropicales, de très belles ruines mayas ; ainsi qu’une envoûtante jungle tropicale. 

Si vous aimez les destinations confidentielles et authentiques, vous aimerez forcément le Belize et ses îles.

   CAPITALE         SUPERFICIE         LANGUE(S) OFFICIELLE(S)       POPULATION  

  Belmopan         22  966 km²                  Anglais                                       397 621

Destinations populaires

belize city.jpg

Belize City

Belize City, civilisation et fonds marins…
Belize City est le point d’entrée des voyageurs, l’aéroport international, bien que la capitale, moins connue, est Belmopan. On peut facilement rayonner dans les environs pour découvrir quelques cités mayas enfouies, la faune tropicale et les splendides fonds marins. N’hésitez pas à faire une halte à Belize City pour découvrir les trésors que recèle cette région.

Visiter Belize City, l’ancienne capitale du pays, c’est plonger directement dans l’histoire du pays. Ambiance caribéenne, mer turquoise typique de l’Amérique centrale, mais aussi métissage et bâtiments coloniaux se mêlent pour faire de cette ville une cité cosmopolite plaisante. Point de départ idéal pour visiter le pays, ses jungles et ses îles, Belize City vous tient la promesse d’un voyage que vous n’êtes pas près d’oublier.

San Ignacio.jpg

San Ignacio 

Jadis, cette partie de l'Amérique Centrale fût dominée par le peuple maya. Mais vers le début du deuxième millénaire, beaucoup ont décidé d'abandonner leur repère après qu'un violent séisme a détruit le territoire.

La charmante ville fût ensuite découverte par les Espagnols vers le début du XIXe siècle. Ils la nommèrent El Cayo et fondèrent officiellement la ville le 19 octobre 1904. El Cayo faisait donc partie du Honduras Britannique, actuellement le Belize.

Aujourd'hui, San Ignacio enchante ses visiteurs avec l'accueil chaleureux de ses habitants et l'ambiance unique qu'elle offre. La ville se démarque principalement par ses maisons en bois colorés dont la majorité est maintenue par des pilotis.

 

Située à une trentaine de kilomètres de Belmopan, la région de San Ignacio offre de nombreuses visites entre culture maya et jungle tropicale : cité de Caracol, Xunantunich et Cahal Pech, randonnée en forêt, visite de grottes calcaires comme celles de Barton Creek, kayak, observation de la faune (singes hurleurs, observation d’oiseaux). C’est une étape incontournable pour le voyageur qui souhaite découvrir le Belize, sa culture millénaire et ses paysages luxuriants !

Belmopan.jpg

Belmopan 

Belmopan, capitale du Belize. Il est situé près de la ville de Roaring Creek, dans la vallée du Belize, à 80 km de Belize City, l’ancienne capitale de la côte caraïbe. La nouvelle capitale a été conçue après l’ouragan Hattie et un raz-de-marée associé a causé d’importants dégâts à Belize City en 1961. Le site a été choisi pour être suffisamment éloigné des terres pour éviter la répétition d’inondations désastreuses. La construction a débuté en 1966 avec des fonds d’une subvention du Royaume-Uni. En 1970, les bureaux du gouvernement ont été transférés dans la nouvelle capitale. La construction de logements a duré dans les années 1970.

La majorité des bâtiments gouvernementaux de la ville sont situés sur ou à proximité de la route principale de la ville, appelée Ring Road. Le bâtiment de l’Assemblée nationale de la ville ressemble à un temple maya de la période précolombienne. Les bâtiments environnants de la ville reflètent également cette conception. Les emplois du secteur public dans les services administratifs et techniques des bureaux du gouvernement central sont l’une des plus grandes sources d’emploi de la ville. Belmopan abrite également environ 589 entreprises, cinq banques internationales et plusieurs institutions financières nationales et locales.

San Pedro.jpg

San Pedro

San Pedro est un paradis pour les plongeurs, les surfeurs et ceux qui aiment les vacances à la plage dans les Caraïbes. La station balnéaire est située en Amérique centrale, dans l'État du Belize, dans un endroit pittoresque sur l'île près de la magnifique lagune. Ses environs sont célèbres pour leurs belles plages de sable, considérées comme les meilleures des Caraïbes. Les touristes viennent ici non seulement pour profiter du soleil, mais aussi pour faire de la plongée sous-marine, de la plongée en apnée, du surf, plonger dans les profondeurs de la mer dans une chambre à pression, nager avec des requins, des raies pastenagues, voir des poissons rares. Les eaux de San Pedro sont un endroit idéal pour de tels divertissements. Le complexe est idéal pour les jeunes. Il existe de nombreux clubs et bars qui fonctionnent 24h / 24, et dans les restaurants, vous pouvez déguster des plats de crocodile, des requins, des lézards, des iguanes et d'autres exotiques locaux.