rice-plantation-1822444_1920.jpg

Cambodge

boy-1454054_1280_edited.png

En résumé ...

Le Cambodge est le pays de tous les possibles : voyagez à travers le temps en vous rendant sur le site des temples d’Angkor, gravissez les monts Cardamomes, les provinces montagneuses du Mondolkiri et Ratanakiri au nord ou voguez sur le fleuve Mékong dont les eaux se déversent dans la rivière Tonlé Sap, qui sont ensuite délivrées dans le lac du même nom…

 

Le pays est une explosion de saveurs, d’odeurs, de sons, que le transport dans les tuk-tuk permet d’apprécier. Les rencontres avec les minorités ethniques locales sont riches en découvertes et émotions dans les villages des provinces reculées (parfois flottants, au bord du lac Tonlé Sap). Pour s’adonner au farniente, les points de chute ne manquent pas non plus : les superbes plages près de Sihanoukville ou les îles de Koh Rong et Koh Rong Samloem sont préservées du tourisme de masse, propres et pleines de charme avec leurs eaux turquoise et leur sable blanc immaculé.

     CAPITALE         SUPERFICIE         LANGUE(S) OFFICIELLE(S)       POPULATION  

  Phnom Penh        181 035 km²                  Khmer                                       16,72 millions

Destinations populaires

siem reap.png

Siem Reap

La ville de Siem Reap est la capitale de la province éponyme, située tout près du site d'Angkor au nord-ouest du Cambodge. Comptant un peu moins de 200 000 habitants, elle est en plein développement touristique depuis le début des années 2000.

Outre les temples d'Angkor, on trouve de nombreux attraits à Siem Reap, comme son architecture coloniale, ses monastères, et le lac Tonlé Sap, mais aussi les marchés de nuit où l'on déniche de multiples objets artisanaux. Vous pourrez également visiter le monastère Vat Damnak, qui abrite une bibliothèque impressionnante consacrée à l'histoire du pays, appartenant au centre d'étude khmère.

Autres lieux intéressants : le Centre national pour la renaissance de la céramique khmère, le Musée de la guerre, le Musée national d'Angkor avec sa salle aux mille bouddhas, la réserve ornithologique de Trek Toal, la forêt inondée de Kompong Pluk et son village de bambou, et bien évidemment le fameux lac Tonlé Sap déjà cité avec ses villages flottants, qui est aussi le plus vaste lac d'eau douce de cette partie du monde, et dont les poissons sont une réserve de nourriture vitale pour de nombreuses familles.

Vous trouverez de nombreux hôtels à Siem Reap, et l'on continue à en construire d'autres. Bars, restaurants, établissements luxueux ont également vu le jour au cours des dernières années, et les commerces se développent sans cesse, ainsi que les embouteillages, ce qui n'est pas un obstacle à l'exploration de cette ville attachante.

N'oubliez pas de vous pencher sérieusement sur la cuisine locale, délicieuse et subtile, que vous pourrez même apprendre à réaliser dans les cours de cuisine proposés ça et là.

Phnom Penh.png

Phnom Penh 

Capitale du Cambodge, Phnom Penh compte un million trois cent mille habitants. Située dans le sud du pays, la ville est bâtie au confluent de quatre rivières, et subit un climat tropical, avec une saison des pluies de mai à octobre et une saison sèche un peu plus fraiche de novembre à avril.

Connue comme la Perle de l’Asie au début du vingtième siècle, elle a beaucoup souffert de la présence des Khmers rouges jusqu’en 1979. Elle est aujourd’hui desservie par un aéroport international qui la relie à une quinzaine d’autres villes d’Asie.

Vous y trouverez de nombreux vestiges de la colonisation française, comme le Musée National, la gare, ainsi que le Palais Royal datant de 1866, une multitude de pagodes, le célèbre Wat Phnom accompagné de sa légende sur la fondation de la ville, le Monument de l’Indépendance, mais aussi des échoppes vendant ou fabriquant toutes sortes d’objets, ou de nourriture, pour quelques sous.

Vous n’aurez aucun mal à dénicher un hébergement dans la ville, hôtels de toutes catégories ou appartements à louer. Pour vos déplacements, il n’existe pas de transports en commun, mais vous pouvez facilement louer un vélo, si vous vous habituez à la densité de la circulation et à l’obligation de céder la place à plus gros que vous !

Battambang.png

Battambang

Battambang est la deuxième ville du Cambodge. Il s’agit d’une petite ville qui respire une atmosphère provinciale. C’est la capitale de la province de Battambang. Elle propose à ses visiteurs une ambiance tranquille pour découvrir la beauté ensorcelante de ses paysages, le mode de vie rural des Cambodgiens et la valeur culturelle khmère. Hors des sentiers battus, elle offre également la possibilité de compléter la visite avec des activités originales.

Le mot khmer Battambang est littéralement la traduction de l’expression « perdre le bâton ». Cela se réfère à une légende locale racontant celle d’un géant appelé Ta Dambong. La légende raconte que le géant a perdu son bâton lorsqu’il voulait combattre un ennemi. A l’entrée de la ville, on trouve jusqu’à aujourd’hui une grande statue érigée en l’honneur de ce personnage.

Avant la Seconde Guerre mondiale, entre 1795 jusqu’en 1907, Battambang fut, à plusieurs reprises, dominée par le royaume du Siam, devenu aujourd’hui la Thaïlande.

L’histoire de la ville a été particulièrement touchée par la guerre civile avec les Khmers rouges de Pol Pot. Entre 1979 jusqu’en 1990, juste après la chute du régime Khmer Rouge, elle fut aux premières loges de la guerre civile. On y assistait à un génocide et à la destruction de la plupart des usines de la région.

En 2016, elle a été nommée par l’UNESCO ville du patrimoine mondial grâce à ses anciens bâtiments coloniaux, khmers, thaïlandais et à ses nombreuses pagodes anciennes ainsi qu’à ses temples.

Sihanoukville.png

Sihanoukville

Largement ouverte sur le golfe de Thaïlande, Sihanoukville est la station balnéaire la plus prisée du Cambodge. Destination farniente par excellence, la cité balnéaire est bordée de plages de manière presque ininterrompue : plages festives, havres de paix et plages en écharpe désertes... Chacun y trouvera son compte. A quelques miles nautiques, de nombreuses petites îles offrent des paysages paradisiaques que l’on peut rallier par bateau, lors d’une escapade à la journée ou pour jouer à Robinson quelques jours.

 

Durant l’époque coloniale, Sihanoukville n’était qu’un petit village de pêcheur que les Français et les Cambodgiens transformèrent en un port en eau profonde, le premier du pays, d'un Cambodge nouvellement indépendant. Rebaptisé Sihanoukville en 1964 en l'honneur du prince Sihanouk, au pouvoir au Cambodge, le port connu un véritable essor commercial. Ses indolentes plages de sable doré attirèrent bientôt l'élite cambodgienne et même Jacqueline Kennedy qui y séjourna en 1967.

Hélas, Sihanoukville connu un coup d’arrêt brutal en 1970, lorsque le roi Sihanouk fut destitué par un coup d'État et lorsque le Cambodge tomba dans l’affreuse guerre civile quelques années plus tard, avec la prise de pouvoir par les Khmers rouges. Après vingt années d’abandon, quelques intrépides routards et une poignée expatriés, qui montaient de petits bistrots en paillotes, ont redonné vie à la station balnéaire.

Aujourd’hui, Sihanoukville connaît une transformation sans précédent, pour le meilleur et souvent pour le pire, avec l’arrivée massive de touristes et d’hommes d’affaires chinois et russes qui investissent outrageusement, transformant le paysage avec la construction de casinos, de complexes hôteliers, de résidences, de karaoké et d’établissements de nuit. La magie s’en est quelque peu allée.

Oudong.png

Oudong

Située à environ 40 km de Phnom Penh, dans la province de Kandal, Oudong fut résidence royale et capitale du Cambodge durant plus de 250 ans. Le passé glorieux de l’ancienne cité est aujourd’hui essentiellement restitué sur une colline à double mamelon qui constitue une nécropole royale monumentale où reposent plusieurs souverains. La découverte de la colline d'Oudong nécessite de gravir de nombreuses marches. L’ascension pourra vous paraître un peu rude, toutefois, votre effort sera récompensé au sommet par une vue fantastique sur la campagne environnante, les rizières et le Tonlé Sap, avant de flâner en ces lieux imprégnés de l'histoire du Cambodge.