Albanie

En résumé ...

Un peu d’exotisme pas loin de chez nous, oui c'est encore possible. Voila un petit pays de l'Europe Sud-Est, encore relativement méconnu des touristes, et qui a pourtant plusieurs atouts pour séduire. Sa proximité, à moins de 3h de vol de Paris, place l'Albanie comme une destination méditerranéenne qui n a rien à envier à ses voisines !

Des paysages qui font la diversité de l'Albanie : deux mers (Adriatique et Ionienne) dotée de belles plages et criques sauvages, une riviera aux allures de calanques corses, un massif montagneux tels les Suisses dans les Alpes albanaises du Nord, des parcs nationaux, un parc marin, des lacs, des villes et sites classés à l'UNESCO, une gastronomie composée essentiellement de produits du terroir et une population accueillante. Son potentiel touristique attire des voyageurs un peu plus nombreux chaque année. 

En couple ou en famille, l’Albanie est un lieu de séjour encore relativement confidentiel, parfait pour les amateurs de découvertes, de farniente et d’activités sportives.

boy-1454054_1280_edited.png

CAPITALE         SUPERFICIE         LANGUE(S) OFFICIELLE(S)     

   Tirana             28 748 km                           Albanais

Destinations populaires

Tirana

Besoin de vacances urbaines où vous pourrez faire du shopping, visiter des sites culturels ou encore sortir dans des restaurants et bars à l'ambiance animée ? Rien de tel qu'un séjour dans une capitale pour se sentir tout petit et en prendre plein les yeux ! Et Tirana ne manque pas à cette description ! Son architecture emblématique et son offre abondante de musées et autres centres culturels raviront les voyageurs en quête de découvertes, tandis que ses parcs tranquilles plairont aux familles et à ceux qui aiment se détendre entre deux excursions. Ses nombreux centres commerciaux et ses boutiques de créateurs feront la joie des fans de shopping tandis que les gourmets auront l'embarras du choix parmi la ribambelle de restaurants de grands chefs. En bref, Tirana est une destination qui plaira à tous les voyageurs, quel que soit leur type de vacances idéales. Et on parie que vous ne ferez pas exception ! Préparez dès maintenant vos prochaines vacances et réservez votre billet d'avion Tirana sur GO Voyages. Vous pourrez ainsi chercher et comparer les offres de vols pas chers Tirana de centaines de compagnies aériennes et serez certain de faire le meilleur choix. Laissez-vous guider par notre moteur de recherche ultra-puissant et profitez pleinement de votre escapade citadine !  

Sarandë 

Sarandë est une étape séduisante sur la Riviera Albanaise. C'est une des meilleures destinations balnéaires en Albanie. Charmante à l'image de son front de mer et de ses plages, la ville se situe d'autant plus sur la route de nombreuses attractions populaires, dont le site archéologique de Butrint classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO à moins de 20 km au sud.

Un séjour à Sarandë , c'est aussi l'occasion de découvrir les splendides îles qui longent les côtes albanaises. Au départ du port, participez à un voyage vers l'île grecque de Corfou, surnommée l'île émeraude. Prolongez ensuite votre périple vers les îles de Paxos et Antipaxos dont les beautés scéniques ne manqueront pas de vous marquer. Depuis Corfou, il est possible de rejoindre ces îles en aéroglisseurs ou en croisière.

berat.jpg
Durrës.jpg
gjirokaster.jpg
Vlore.jpg
Vlore.jpg

District de Berat 

La vieille ville, qui est une cité ottomane classique, présente un intérêt tout particulier.

Très bien conservé, ce centre historique mérite d'y passer quelques heures, pour déambuler dans les ruelles qui montent, au clou de la visite : la citadelle. Pendant votre ascension pédestre, vous y rencontrerez sûrement une habitante qui s'émerveillera de voir vos enfants courir ou vous sourira en la croisant, tout en profitant de la fraîcheur des ruelles pavées.

Pour visiter la partie la plus haute, vous devrez vous acquitter d'un petit droit d'entrée de 100 lek (tarif 2011) les enfants ne payant généralement pas ce droit d'entrée (le billet fait bien mention du classement au patrimoine mondial de l'Unesco).

Berat Citadelle

Arrivé sur le plateau, vous aurez une vue exceptionnelle sur Berat, et découvrirez la citadelle, ainsi que les nombreux autres vestiges en moins bon état mais tout aussi intéressants.

Durrës

Durrës (Durrazo en italien), 115 000 habitants, chef-lieu de la municipalité de Durrës (200 000 habitants) et préfecture du district de Durrës (300 000 habitants), 37 km à l'ouest de Tirana. La deuxième ville d'Albanie est, depuis l'Antiquité, un port important et reste actuellement le premier port du pays. Depuis 1991, Durrës a connu une croissance rapide. Trop rapide. Devenue la station balnéaire la plus fréquentée des Kosovars et des habitants de Tirana, son littoral s'est couvert d'horribles barres de béton sur une dizaine de kilomètres vers le sud. Si ses plages restent belles, l'eau est en revanche extrêmement polluée par les rejets divers liés au tourisme low cost, à l'activité portuaire et à l'industrie (chimie, machines agricoles, manufacture de tabac). Le centre-ville, dont la très grande majorité des édifices date des XIXe et XXe siècles, s'étend à l'emplacement de la ville antique. S'y côtoient et se superposent des apports des différentes époques, le plus bel exemple en étant donné par l'amphithéâtre romain, dont une partie reste couverte par des habitations individuelles. De là partent de petites ruelles calmes et populaires. Ce " vieux " Durrës est situé au nord du port. La rue Tregëtare le traverse, reliant la grande mosquée. Elle est bordée des plus belles façades de la ville, au caractère italien. Les nombreuses terrasses y assurent l'animation estivale.

District de Gjirokastër

Tandis que sa citadelle classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO trône sur les pentes des montagnes de Gjerë , un patchwork de terres agricoles se tapit à ses pieds, rejoignant à l'horizon les immenses plaines de la vallée du Drino. Bienvenue à Gjirokastër , une cité albanaise qui allie histoire et nature pour charmer ses visiteurs.

Située à une heure de route de Sarandë, Gjirokastër est un bel endroit pour se dépayser. Les vues sont saisissantes aussi bien dans les ruelles sinueuses de la vieille ville que sur les balcons du château, mais surtout depuis l'ancien musée historique situé dans les hauteurs de la cité.

Incontournable, l'immense forteresse de Gjirokastër surplombe la vallée. Vous y trouverez quelques musées et une ancienne prison. Rendez-vous ensuite à la Maison Skenduli , caché parmi les petites maisons blanchies à la chaux dans la vieille ville. C'est un parfait exemple du style architectural ottoman qui conserve en son sein des boiseries et des fresques chargées de mémoire. Dans le même esprit, découvrez la maison Zekate connue pour ses splendides chambres aux vues panoramiques.

Vlorë

Baignée par une eau aux mille nuances de bleu, Vlora est un petit paradis balnéaire. A mi-chemin entre Tirana et Sarandë, la ville se présente comme une clé d'entrée vers les trésors de la côte albanaise.

C'est ici que se rencontrent mer Ionienne et mer Adriatique. Les paysages côtiers alternent entre longues bandes de sable clair et pointes plus rocheuses, entre les fronts de mer aménagés et les petites criques sauvages.
Les habitants de Vlora sont nombreux à profiter du climat très clément sur la plage du sud de la ville, mais ils apprécient aussi de pouvoir s'écarter un peu, vers Orikumi par exemple. A portée de bateau, l'île de Sazan, dans la baie de Vlora, présente ses mystères aux curieux. Truffée de bunkers, elle s'est développée en tant que base sous-marine dans les années 1950. Grâce à son isolement durant plusieurs décennies, la nature y est restée sauvage, et la juxtaposition surréaliste des collines méditerranéennes, des vagues turquoise, et des fortifications abandonnées en fait un lieu unique.

District de Krujë

Kruja (prononcez " crouilla ") se situe à 22 km au nord-est de l'aéroport de Tirana et à 29 km au nord de Tirana. La ville de 11 000 habitants est le chef-lieu du district de Kruja. Perchée à près de 600 m d'altitude, au pied d'une impressionnante falaise, cette petite ville occupe une place particulière dans le coeur des Albanais. C'est ici que Skanderbeg établit la capitale de son État au milieu du XVe siècle. De retour en Albanie, après avoir servi quelques années dans l'armée ottomane, Skanderbeg fait de Kruja le centre de sa résistance contre les Ottomans (1443). Au sein de la forteresse, plusieurs monuments lui rendent aujourd'hui hommage : une imposante statue équestre du héros national érigée en 1968 et un étonnant musée d'aspect néomédiéval conçu en 1982 par la fille d'Enver Hoxha.

Trouvez un vol pas cher