Açores.jpg

Açores

boy-1454054_1280_edited.png

En résumé ...

Au beau milieu de l’Atlantique, l’archipel des Açores bénéficie d’un climat océanique, donnant des températures clémentes. La mer peut atteindre jusqu’à 23° et ne descend jamais en-deçà des 16°. Sur l’archipel des Açores, vous avez l’impression de vivre les quatre saisons en une seule journée. C’est un climat imprévisible qui fait que les journées peuvent être très ensoleillées, comme très pluvieuses.

Quel que soit le temps, vous pouvez quand même entamer l’ascension du Pico. Vous y découvrirez des hortensias, des camélias, des azalées, des genévriers, ou des fougères, et admirerez la plantation de thé à Sao Miguel. Sur la côte, au beau milieu des mers, des lacs ou des îlots, des sternes et puffin du Cap-Vert évoluent docilement. Vous pourrez aller et venir à Santa Maria, Flores et Corvo, Graciosa, Sao Jorge, Pico, Faial et Terceira, ces îles qui composent l’archipel des Açores.

Ce petit paradis portugais de neuf îles, perdu dans l’Atlantique, passionne les randonneurs et les amoureux de la nature. Les terres volcaniques des Açores émerveillent aussi les voyageurs de passage enthousiasmés par les beautés naturelles des lieux. 

CAPITALE             SUPERFICIE         LANGUE(S) OFFICIELLE(S)       POPULATION  

Ponta Delgada          2 346 km²                Portugais                                      245 283 habitants

Destinations populaires

Lagoa do fogo.png

Lagoa do fogo

Situé à l'intérieur de l'île, Lagoa do Fogo est l'un des plus beaux sites d'une île qui n'est pourtant point avare en paysages somptueux. Plusieurs miradouros, belvédères naturels situés sur la route elle-même, permettent d'en contempler toute la splendeur.

 

Le lac bleu au fond d'un cratère volcanique apparaît alors comme suspendu entre ciel et mer : le relief, lorsqu'on regarde vers le nord, s'abaisse jusqu'à laisser voir la mer sans qu'il y ait presque de frontière avec la surface du lac en altitude. Le lieu prend vraiment une ampleur féerique quand le soleil jaillit tout à coup des nuages, inondant le cratère et la mer au loin d'une étrange lumière, presque apocalyptique...

Sao Miguel.png

Sao Miguel 

Sao Miguel est l’ île principale des Açores : c’est la plus grande , la plus variée & la plus facile à visiter . Des vols quotidiens relient Sao Miguel à Lisbonne ou Porto : en 2H30 , vous passez d’une capitale européenne trépidante à une île sauvage en plein océan . La plupart des visiteurs commencent leur voyage aux Açores par Sao Miguel : quasiment tous les vols pour les Açores passent par ici .

Malgré leur beauté, les Açores sont restées préservées du tourisme de masse : ces îles volcaniques authentiques vivent principalement de l’agriculture & de la pêche . Les produits des Açores sont réputés dans tout le Portugal…d’ailleurs saviez-vous qu’à Sao Miguel on cultive bananes , ananas & les seules plantations de thé d’Europe ?

 

Sao Miguel ne mesure que 65 km de long sur 8 à 15 km de large : pourtant ses paysages sont d’une variété étonnante . En moins de 3 km , on passe d’un lac en pleine forêt si finlandais à une plage de sable noir où on se croirait en Islande . Autre particularité : des sources géothermales permettent de se baigner dans les piscines naturelles .

Enfin , vous trouverez à Sao Miguel nombre de sentiers de randonnée bien aménagés : les açoriens prennent grand soin de leur patrimoine naturel . Les randos sont adaptées à tous les niveaux & toujours parfaitement indiquées .

Si vous cherchez une destination nature dans une ambiance subtropicale , vous adorerez ces îles du bout du monde . Il suffit d’ailleurs de demander aux voyageurs : tous ceux qui reviennent des  Açores  en parlent avec des étoiles plein les yeux .

Sete cidades.png

Sete cidades

Sete Cidades est l'un des sites les plus connus et les plus photogéniques de l'île de São Miguel. Le village se trouve au bord de deux lacs, la Lagoa Azul et la Lagoa Verde, disposés tous les deux au fond d'un cratère de 5 km de diamètre et de 500 m de profondeur.

 

Sur l'un des bords de la caldeira, le Pico da Cruz culmine à 856 mètres. La caldeira de Sete Cidades se serait formée il y a 22 000 ans. Des miradouros permettent d'admirer le paysage depuis le haut du cratère. Superbes randonnées dans la nature environnante

Ponta Delgada.png

Ponta Delgada

Capitale de l'île, siège de nombreux organes de pouvoir de la Région autonome des Açores, Ponta Delgada était d'abord un petit village de pêcheurs. Elle a acquis son statut très tôt dans l'histoire de l'archipel, après le tremblement de terre de 1522 qui détruisit presque entièrement Vila Franca do Campo.

 

La ville surplombe une large baie ; ses petites rues sont imprégnées d'histoire et c'est surtout l'harmonie générale de la ville qui fait son charme. La cohérence des styles architecturaux se trouve renforcée par l'emploi presque systématique dans la construction de pierres volcaniques. Ponta Delgada est une capitale à taille humaine : on la parcourt à pied d'un bout à l'autre sans qu'il soit besoin d'être un randonneur chevronné.

Angra do heroismo.png

Angra do Heroïsmo

Bien qu'en grande partie détruite par un tremblement en 1980, Angra do Heroismo présente encore les marques de ce passé colonial et qui font tout son charme. Construit selon un plan en damier très serré, son centre historique présente de jolies ruelles pavées, des maisons colorées aux balcons en bois peint, plusieurs édifices religieux d'inspirations baroques. A l'image de la cathédrale Sé qui renferme un beau déambulatoire et dont le plafond de cèdre sculpté vaut le coup d'œil. Deux forts, Sao Sebastio et Sao Joao Baptista, datant du XVIe siècle, encadrent sa zone portuaire.


On pourra planifier son voyage à Angra do Heroismo entre mai et décembre. Les meilleurs mois notamment pour admirer les nombreuses espèces de son jardin botanique ou la flore du Monte Brazil. Ce volcan éteint est aujourd'hui un parc naturel protégé.
Autre curiosité, l'escalier de lave qui mène au monument Alto da Memoria, dédié aux grandes découvertes et érigé à l'endroit où avait été bâti le premier château de l'île de Terceira.

Pico.png

Pico 

L’île de Pico mesure 46 km de long et 16 km de largeur, pour une superficie de 444,9 km2. Formant avec les îles de Faial et de São Jorge le groupe central de l’archipel des Açores, l’île de Pico tient son nom du volcan qui la domine à 2351 mètres.

Plus haut sommet de l’archipel

Le volcan de Pico, le plus haut sommet non seulement de l’archipel, mais aussi du Portugal, renferme, sur ses flancs, des vignes d’un caractère unique, classées au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco. Les villes principales de Pico sont Madalena, la capitale, et Lajes do Pico, qui a été durant des années le principal centre de pêche à la baleine.

Visiter l’île de Pico, c’est pénétrer dans un petit monde bâti au long des siècles par les baleiniers, les agriculteurs et les pêcheurs, où le lien étroit avec les baleines et les vignobles est omniprésent et riche d’une tradition ancienne.

Faial.png

Faial

Faial est située dans le groupe central de l'archipel des Açores ; elle fait partie de celles que l'on appelle les « îles du triangle », aussi composé de São Jorge et de l'île voisine de Pico séparée par le canal de Faial, un étroit bras de mer d'environ 8 km de large.

Cette île a une superficie d'environ 172 km2, et fait 21 km de long sur une largeur maximum de 14 km. Elle fut découverte en 1427 et colonisée en 1432, par des colons venus de Flandre. Elle fut ainsi baptisée en raison de la présence de nombreux « faias » (hêtres), mais aucune autre île ne peut aussi justement se vanter des immenses massifs d'hortensias, de divers tons bleus, qui décorent les maisons, séparent les champs et bordent les routes, justifiant son titre d'île bleue.

Le Cabeço Gordo, situé dans la zone centrale de l'île, avec ses 1 043 m d'altitude, est son point culminant. C'est un magnifique belvédère naturel qui, les jours de beau temps, permet d'apercevoir toutes les îles du triangle et même Graciosa.

Flores.png

Flores

Située dans la partie occidentale de l’archipel, l’île de Flores est la plus verdoyante de l’archipel.

Elle mesure 17 km de long et 12,5 km de large. Sa capitale est Santa Cruz das Flores.

Riche en vallées, rivières, chutes d’eau, forêts et fleurs, l’île ressemble à un immense jardin qui invite à flâner et à se ressourcer.

Bien que l’île ait été formée autour de sept cratères volcaniques, le point culminant n’atteint que 911 m à Morro Alto.

Surnommée l’île rose en raison de l’abondance des azalées et des hortensias, Flores possède une des végétations les plus extraordinaires de l’archipel en raison du taux d’humidité élevé, conséquence des pluies fréquentes et de la chaleur.

De magnifiques formations volcaniques comme les Sete Lagoas (les sept lacs) de forme circulaire, insérés dans d’anciens cratères de 100 m de profondeur et les cascades d’eau situées à Fajãzinha ou à Poço do Bacalhau qui alimentent un lac naturel, sauront ravir les amateurs de nature.

Corvo.png

Corvo

L'île de Corvo est la plus petite et la moins peuplée de l'Archipel des Açores. Sa population s'élève à 500 habitants et s'étend sur 20 kilomètres carrés. C'est une île qui se trouve à 10 kilomètres de l'île de Flores.

Le point le plus haut de l'île de Corvo est le Monte Gordo, à 771 mètres d'altitude. Elle doit son nom (corbeau en portugais) aux nombreux cormorans et corbeaux présents sur l'île.
La capitale de l'île de Corvo est Villa do Corvo. Elle fut, pendant de longues années, l'endroit le plus isolé du Portugal mais a su se développer et dispose même désormais d'un aéroport et de connections maritimes.

Terceira.png

Terceira 

Après São Miguel, Terceira est l’île la plus touristique des Açores, mais aussi un territoire stratégique au cœur de l’Atlantique pour l’US Army, qui y a installé  une base aérienne.  Plusieurs vols directs la relient au continent.

Troisième île découverte par les Portugais (d'où son nom), Terceira passe pour « l'île de la fête » aux Açores. En été, l'animation bat son plein avec des centaines de fêtes organisées par les  différentes communautés de l’île, notamment lors de la Saint-Jean et des Tauradas a Corda, de spectaculaires lâchers de taureaux dans les rues des villages.

Au-delà de l’accueil chaleureux de ses habitants, Terceira mérite le détour pour son patrimoine historique et naturel exceptionnel. Sa capitale, Angra do Heroismo, compte parmi les plus belles villes du monde lusophone.