ARMENIE

Dernière mise à jour : 29 nov. 2021




Bon à savoir

Terre de mémoire, de patrimoine et de traditions vivaces, l’Arménie a beaucoup à montrer et à donner. D’églises en monastères, un voyage en Arménie est une expérience spirituelle et artistique intense. L’hospitalité n’y est pas un vain mot, la culture exceptionnelle, l’architecture admirable, avec ses croix sculptées ornant la pierre, les khatchkars. Choisissez votre itinéraire et partez à la rencontre d’une civilisation originale et brillante. Au carrefour des empires perse, grec et romain, c’est un périple à travers trois mille ans d’histoire qui vous attend, dans un cadre naturel grandiose.
Au cœur du Caucase, dans un décor de montagnes dominé par l’omniprésence du mont biblique Ararat, en Turquie, l’Arménie devint à l’aube du IVe siècle le premier royaume chrétien du monde. Du nord au sud, jusque dans l’enclave du Haut-Karabagh, les sites historiques et archéologiques de ce pays miraculé s’enchaînent. Vous découvrez les canyons profonds creusés çà et là, jusqu’aux abords d’Erevan, la capitale où résonnent des airs de jazz arménien. Vous contemplez le lac Sevan, la perle bleue du pays sertie de montagnes ; les forêts, steppes et alpages ; les hauteurs austères et imprenables du Caucase qui servent d’écrin à de somptueux sanctuaires vénérés depuis des siècles, certains classés par l’Unesco…


INFOS PRATIQUES AVANT DE PARTIR


Formalités

Passeport

Passeport en cours de validité et valable trois mois après la date de retour pour les citoyens français. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis).


De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.


Visa

Pas de visa requis pour les ressortissants des pays de l'Union Européenne, ni pour les Suisses (séjour de moins de 4 mois). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Attention ! Dans le cadre des mesures spécifiques liées à la pandémie de Covid, nous vous recommandons de vérifier votre statut vaccinal eu égard aux exigences de votre pays de destination et des attentes des autorités françaises à votre retour. Et de vérifier en outre si un ou plusieurs tests PCR sont demandés (avant le départ, à l'arrivée, pendant le voyage ou au retour). Enfin, de remplir les formulaires spécifiques Covid qui peuvent être réclamés pour entrer dans certains pays. Nos conseillers sont à votre disposition pour vous préciser les formalités à respecter.



Langues officielles

La langue officielle de la République d'Arménie est l'arménien. Il s'agit d'une langue indo-européenne. Son alphabet a été créé entre 392 et 406 par le moine Mesrob Machdotz (en remplacement de l’alphabet grec).


Les minorités linguistiques ont des langues maternelles très diverses (ukrainien, russe, kurde, araméen, géorgien…) mais sont toutes russophones et aimeraient pouvoir utiliser le russe dans leurs rapports avec l’administration, comme c’était le cas à l’époque soviétique. Le russe est aussi parlé par une bonne partie de la population arménienne, mais il est aujourd’hui supplanté par l’anglais comme première langue étrangère des jeunes générations.




Electricité :

Vous partez en voyage en Arménie? Vérifier si vous aurez besoin d’un adaptateur électrique ou d’une multiprise de voyage.

  • Adaptateur électrique: Non

  • Prise: Type C / F

  • Voltage: 230 V

  • Fréquence: 50 Hz

Le voltage et la fréquence en Arménie sont les mêmes qu’en France (230 V, 50 Hz). Vous pouvez donc utiliser tous vos appareils.


En Arménie ont utilise des prises de type C / F. En Arménie vous n’avez pas besoin d’un adaptateur. Ces prises de courant sont compatibles avec les fiches mâles de vos appareils. Prise type F peut être utilisée aussi avec la fiche mâle C et E. Prise type C peut être utilisée aussi avec la fiche mâle E et F.




Monnaie & change

- Monnaie : la drachme arménienne ou le dram arménien (AMD). En janvier 2020, 1 € = 526 AMD et 1 000 AMD = 1,90 €. Il existe des billets de 500 (devenus rares), 1 000, 5 000, 10 000 et 20 000 AMD. Il y a 6 pièces différentes : 10, 20 ,50, 100, 200 et 500 AMD.


- Change : Vous ne trouverez pas de drams en France. Le plus simple consiste à emporter suffisamment d’euros ou de dollars en liquide, ou de retirer de l’argent dans les distributeurs sur place. Le change se pratique partout et sans risque : dans les banques et les guichets de change bien sûr, mais aussi dans nombre de bijouteries, supermarchés et centres commerciaux (shuka). Le change est très facile à Erevan, un peu moins dans les autres grandes villes et impossible en dehors... Mieux vaut donc changer à Erevan avant de visiter le reste du pays. Attention aux commissions, très variables.


- Les cartes bancaires sont peu acceptées, même par les meilleurs hôtels et restaurants. Cela dit, vous pouvez quand même utiliser votre carte (Visa surtout) pour une location de voiture auprès d’une compagnie internationale. Mieux vaut donc prévoir des réserves d'argent liquide.



Circuler en Arménie

En vélo : Non que ce soit impossible, mais vous risquez :

- de crever de chaud en été et de froid en hiver ;

- de crever de fatigue (ça monte et ça descend tout le temps) ;

- de crever tout court ;

- de vous faire raser les fesses (et le reste) par les gros camions arméniens, géorgiens, turcs et iraniens qui coupent entre les virages...


En train : La gare principale d’Erevan, sur la place Sassountsi Tavit, est située à 2,5 km de la place de la République, sur l’avenue Tigran Mets.Trains pour Armavir et Araks (à l'ouest du pays), Gyumri et Yerashkavan (au nord-ouest). De la gare d’Arabkir, au-dessus de la Kaskad (Cascade), on peut rejoindre Charentsavan et Hrazdan, ou Sevan et Shorja. Une liaison par jour sur chaque ligne et c’est tout.

Le train permet aussi de rejoindre Tbilissi en Géorgie. Compter environ 12 à 15h de trajet (on dit bien environ). Couchette possible. Le gros moins (outre la lenteur) : le passage de la douane en pleine nuit. Un autre train dessert Batoumi, sur la côte géorgienne de la mer Noire, selon les mêmes fréquences (20h de trajet environ). De là, ferry possible vers l’Ukraine et la Turquie.


En Bus : Les bus sont aussi inconfortables et susceptibles de tomber en panne qu’ils sont bon marché. En revanche, ils desservent des coins paumés oubliés par les marshrutni. Ceux-ci sont bondés en ville, mais on respire heureusement un peu mieux sur les plus longues distances.

La plupart des départs ont lieu le matin entre 7h et 10h, sauf pour les principales destinations, avec des départs grosso modo toutes les heures jusqu’à 17h ou 18h. Les destinations les plus proches comme Etchmiadzine et Garni sont desservies toutes les 10 à 50 minutes, avec des retours jusque vers 20h30 ou 22h. Départs toutes les 20 minutes pour Gyumri.



En voiture : Il est conseillé de faire appel aux services d'un chauffeur-guide local.

Sinon, il est toujours possible de louer et conduire un véhicule sans chauffeur. Hertz et Europcar sont les seules grandes compagnies représentées localement. Un 4x4 est évidemment préférable, vu l’état des petites routes et des pistes menant aux monastères les plus isolés. Attention, il n'est pas si facile que ça de conduire en Arménie : faiblesse de la signalisation, par ailleurs rarement indiquée dans l'alphabet latin, interprétation parfois libre du code de la route...



En taxi :Intermédiaires entre les marshrutni et la voiture, les taxis permettent de se rendre d’un bout à l’autre du pays et jusqu’en Géorgie à des tarifs acceptables. On paye le prix demandé (qu’on peut faire réduire de 10 à 20 %) en fonction de la destination choisie, et on partage entre le nombre de passagers (jusqu’à 4), soit au kilomètre si l’on veut faire un circuit. Après une prise en charge forfaitaire (plusieurs centaines de drams), compter 70 à 200 AMD le kilomètre. C'est l’option la plus intéressante pour visiter des sites dispersés sans devoir faire chaque fois (et dans chaque sens) plusieurs kilomètres à pied depuis l’arrêt de bus...

Il y a aussi la version taxi collectif, qui ne part que lorsque c’est plein. On en trouve à plusieurs endroits à Erevan.



Santé

Un voyage dans le Caucase tient de l’aventure, y compris en termes de santé. Non que les maladies dangereuses y pullulent, mais les conditions sanitaires sont nettement moins bonnes qu’en Europe de l’Ouest. Il est conseillé de prévoir une assurance rapatriement sanitaire.

Vaccinations conseillées

Assurez-vous d’être à jour de vos vaccinations DTCP, ROR chez l'enfant ; éventuellement, selon les conditions de voyage, les vaccins suivants pourront être recommandés : fièvre typhoïde, méningite, hépatites A et B, rage en cas de séjour rural ou prolongé.

Établissements de santé

Le problème se pose essentiellement au niveau des hôpitaux, confrontés à des infrastructures vieillissantes et un cruel manque de moyens. À Erevan, vous trouverez des cliniques privées et des médecins compétents indiqués par l’ambassade, parlant généralement une langue étrangère. Si vous devez vous faire soigner en province, sans possibilité d’évacuation, ne soyez pas étonné si le médecin chiffre le montant de sa prestation au préalable...

En principe, les citoyens des pays membres de l’Union européenne bénéficient de la gratuité des traitements médicaux.


Téléphonie et internet

- De l'étranger vers l'Arménie : 00 (pour l’international) + 374 (indicatif pour l’Arménie) + code local (10 pour Erevan) + numéro du correspondant à 6 chiffres.

- De l'Arménie vers le reste du monde : 00 + code du pays (France : 33 ; Belgique : 32 ; Suisse 41 ; Canada : 1) + numéro du correspondant sans le 0 initial.

Après des années chaotiques, le système de télécommunications s’améliore, en particulier pour les possesseurs de portables.

S’il reste long, cher et incertain de téléphoner depuis un centre d’appels (on en trouve dans les postes), les téléphones portables passent désormais sans trop de problème un peu partout - et même au Haut-Karabagh ! Conclusion : communiquez par SMS, c’est moins cher et plus pratique que tout le reste. On peut aussi acheter une carte SIM locale (à partir de 2 500 AMD).

À Erevan, des boutiques spécialisées proposent des communications internationales par Internet à bas prix. On peut également téléphoner depuis la poste pour une somme modique.

Internet

Pour ce qui est de l’accès Internet, vous trouverez beaucoup de cybercafés d’Erevan, des accès dans certains hôtels (à demander) et, plus rarement, dans les chambres d’hôtes les plus confortables. Dans les cybercafés d'Erevan, compter 400 AMD pour 1h de connexion.



La meilleure période pour partir

Le climat en Arménie est continental, souvent très sec. Le pays offre des températures fortement contrastées d’une saison à l’autre. Aussi, profitez des saisons intermédiaires pour admirer le pays, fin avril à mi-juin et mi-septembre à mi-octobre permettent d'éviter les pluies, les chaleurs étouffantes ou à l’inverse les froides nuits d’hiver.


Décalage horaire

GMT + 4, soit 2 heures de plus qu'à Paris en été, et 3 heures de plus pendant les horaires d'hiver.










gif

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout