LES AMERIQUES

Dernière mise à jour : 3 nov. 2021



BON A SAVOIR :


Traditionnellement, le continent américain est désigné sous l'appellation « des Amériques », notamment en raison de ses caractéristiques géographiques. En effet, l'Amérique se compose de trois sous-continents : l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud/Latine

Par conséquent, si l’Amérique est clairement identifiée en termes géographiques comme étant un seul et unique continent, l’histoire, la culture et la géopolitique en complexifient la définition


L'Amérique Centrale

Les frontières géographiques/administratives de l’Amérique centrale varient selon le contexte. La définition la plus courante réunit le Bélize, le Guatemala, le Honduras, le Salvador, le Nicaragua, le Costa Rica, le Panama, le Mexique.

Les «Caraïbes» comprennent l'arc antillais (Grandes Antilles et Petites Antilles), mais aussi la péninsule du Yucatán, la façade caraïbe de l'Amérique centrale, ainsi que les plaines côtières de Colombie, du Venezuela et le plateau des Guyanes. Parfois sont retenues, le sud de la Floride, les Bermudes et la Louisiane. .


L'Amérique du Nord

L'Amérique du Nord diffère également selon les aires socioculturelles.

Généralement, elle se compose du Canada, des États-Unis, du Mexique et du Groenland. Mais ce dernier, bien qu'appartenant géographiquement au sous-continent

nord-américain, est souvent associé politiquement et culturellement à l'Europe . Et ce n’est pas la définition proposée par les Nations unies (ONU), bien qu'étant la plus fidèle aux caractéristiques géographiques du sous-continent, qui vient simplifier la situation : « le continent de l'Amérique du Nord comprend l'Amérique septentrionale (Bermudes, Canada, États-Unis, Groenland et Saint-Pierre-et-Miquelon), les Caraïbes (Grandes et Petites Antilles) et l'Amérique centrale (dont le Mexique)


Amérique du Sud et Amérique latine : deux aires qui se confondent partiellement

L'Amérique du Sud se réfère à une entité géographique stricto sensu : c’est la partie méridionale du continent américain, allant du Chili et de l'Argentine au Sud jusqu'à la Colombie et le Venezuela au Nord.

​L’Amérique latine désigne quant à elle une entité linguistique: c’est la partie comprenant les États du continent américain où l’on parle principalement des langues latines (espagnol, portugais et français). La définition la plus fréquente de l’Amérique latine retient uniquement les dix-huit États hispanophones, ainsi que le Brésil, seul État lusitanophone du continent.

Ainsi, l'Amérique latine est un ensemble bien plus vaste puisqu'elle rassemble l'Amérique du Sud proprement dite (exceptés le Guyana anglophone et le Suriname néerlandophone), le sud de l’Amérique du Nord (Mexique), l'Amérique centrale (excepté le Belize anglophone), ainsi que les Antilles latines (notamment Cuba, la République dominicaine et Porto Rico).

Pourtant, et contrairement à ce que son nom peut laisser supposer, l’Amérique latine possède une riche diversité ethnique et linguistique. Sont ainsi recensées les langues créoles, mais également 600 langues amérindiennes appartenant à plus de 115 familles linguistiques différentes. Les plus importantes en nombre de locuteurs sont le quechua (9,6 millions – Bolivie, Colombie, Équateur, Pérou), le guarani (5 millions – Argentine, Bolivie, Brésil, Paraguay), l’aymara (2,2 millions – Bolivie, Pérou, Argentine, Chili), et le mapudungun (1 million – Chili, Argentine).



gif

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout