L'AUSTRALIE




Bon à savoir

Le mot Australie vient du latin Australis signifiant "du sud".

Jusqu'à la fin du 18ème siècle, on désignait toute cette partie du monde sous le nom de Terra Australis Incognita, la terre du sud que l'on ne connait pas...

Ensuite, les premiers explorateurs du continent ont utilisé ce nom d'"Australie" pour décrire la région qu'il découvrait. Le nom est passé dans les récits et il est resté.


Le drapeau australien est bleu foncé. Il est constitué de 3 éléments :

  • Dans le coin supérieur gauche on retrouve l'Union Jack, référence directe au drapeau du Royaume Uni.

  • Sur la partie droite, les 5 petites étoiles blanches illustrent la Croix du Sud, constellation de l'hémisphère Sud.

  • La grande étoile blanche en bas à gauche rappelle par ses 7 branches l'ensemble des États et Territoires d'Australie. Les États et Territoires ont aussi chacun leur propre drapeau.

Couleur : Le vert et le jaune or sont les couleurs nationales depuis 1984.

Pierre : L'opale est la pierre précieuse nationale depuis 1993.

Fleur: L'acacia doré est l'emblème floral de l'Australie depuis 1988.

Animal: Bien que cela ne soit pas officiel, le kangourou est souvent considéré comme l'animal symbole de l'Australie.

Armoiries du Commonwealth : Les armoiries sont composées d'un blason avec les écussons des 6 Etats australiens, surmonté d'une étoile à 7 branches et entouré d'un kangourou et d'un emeu.


L'Australie compte près de 23,5 Millions d'habitants (estimation 2014). De part sa superficie, l'Australie se positionne comme le 6ème pays dans le monde avec plus de 7,6 millions de km². C'est aussi la plus grande île au monde. Mais c'est en dernière position que l'on trouve l'Australie pour la densité de sa population avec seulement 2 habitants par km² !

Plus de 75% de population vivent dans les grandes villes capitales le long de la côte ouest et sud-est. Cette zone présente les meilleures conditions de vie, de part la nature, le relief et ses climats.

Les zones rurales, à l'intérieur des terres, sont souvent appelées "Outback".



INFOS PRATIQUES AVANT DE PARTIR


Formalités

Passeport

Tout voyageur désirant faire un séjour en Australie doit pouvoir présenter un passeport en cours de validité pendant toute la durée du voyage. La validité classique d’un passeport français ou suisse est de 10 ans pour un adulte et de 5 ans pour un enfant. Le renouvellement d’un passeport répond à des obligations légales et administratives propres à chaque pays d’origine.


Visa

Pour un voyage en Australie, différents types de visas sont à votre disposition. Ces visas dépendent du motif de votre arrivée en territoire australien. Le visa le plus classique pour le tourisme est l’ETA, un formulaire éléctronique simple à obtenir auprès de votre agence de voyage. Le eVisitor offre les mêmes avantages mais demande des démarches plus contraignantes. Le Working Holidays Visa, ou Visa Vacances travail est le préféré des moins de 35 ans car il permet de travailler et faire du tourisme pendant une année complète en Australie. Le Visa étudiant et le Visitor Visa répondent à des demandes plus précises de séjour de longue durée ou d’études en Australie.


Douane

Règles d’importation et mise en quarantaine

Pour protéger leur île de toute contamination extérieure, les douanes australiennes ont mis en place des procédures de restriction très strictes concernant l’importation de marchandises. Il convient donc, avant votre arrivée en Australie, de vérifier scrupuleusement la réglementation de quarantaine pour l’importation de nourriture, de médicament ou même d’animaux vivants. Lors de votre passage en douane, vous devrez remplir un formulaire de déclaration qui sera remis aux autorités compétentes. La bonne conformité des règles de quarantaine vous permettra de profiter pleinement de vos vacances en Australie.

PUIS-JE EMPORTER DE LA NOURRITURE EN AUSTRALIE ?

Afin d’éviter d’éventuelles contaminations, il est strictement interdit d’apporter et d’importer de la nourriture en Australie pour votre voyage. Le moindre gâteau sec ou fruit dans votre bagage à main sera immédiatement repéré par les chiens renifleurs ! Certains biens courants tels que la nourriture fraîche ou emballée, les fruits, les œufs, la viande, les plantes, les légumes, les graines, les peaux et les plumes sont également interdits. Attention également à toute matière d’origine alimentaire cuite (exemple = souvenir en pâte à sel cuite).

EST-CE QUE JE PEUX EMPORTER MES MÉDICAMENTS EN AUSTRALIE ?

De France vers l’Australie, vous pourrez apporter tous les médicaments vendus sans ordonnance (paracétamol, etc.), ainsi que ceux délivrés avec ordonnance du moment que vous n’avez pas plus de 3 mois de stock. Nous vous recommandons de prendre votre ordonnance avec vous pendant votre voyage Dans les cas particuliers nécessitant des injections, et des seringues à emmener à bord de l’avion, ou de l’oxygène, vous aurez besoin de le signaler à la compagnie aérienne. A signaler au moment de la réservation. Il est illégal de transporter en Australie, ou hors d’Australie, des drogues telles que le cannabis, l’héroïne, la cocaïne et les amphétamines. De même, toutes les substances visant à améliorer la performance et l’image corporelle doivent être déclarées à l’arrivée en Australie. Ces substances comprennent les hormones de croissance, la DHEA, et tous les stéroïdes androgènes et anabolisants. Ces produits ne peuvent pas être importés en Australie sans permis.

PUIS-JE EMMENER MON ANIMAL DOMESTIQUE EN AUSTRALIE ?

Aller en Australie avec un chat, un chien Vous ne pourrez pas emmener votre animal domestique en vacances en Australie, en raison du délai de 30 jours minimum imposé par les services australiens d’inspection et de mise en quarantaine (Australian Quarantine and Inspection Service (AQIS)). Ceux-ci se chargent des contrôles sanitaires aux frontières australiennes afin d’éviter l’introduction dans le pays d’animaux, plantes et insectes nuisibles et de maladies exotiques. Si toutefois, vous êtes immigrant ou avez un visa de longue durée pour l’Australie, rendez-vous sur www.australia.gov.au. Afin d’organiser le déménagement de votre compagnon.



Langues officielles

L’anglais est véritablement la langue commune. 95% des aborigènes le parlent, ainsi que 80% des immigrants récents. Parmi ces derniers, les Grecs, les Italiens, les Libanais, les Chinois, les Vietnamiens ou les Turcs conservent une pratique communautaire de leur langue. Les langues aborigènes : il y en aurait 260 environ, dont 150 à 200 sont encore parlées. Mais seule une petite dizaine d’entre elles ont plus de 1 000 locuteurs, les autres n’étant pratiquées parfois que par une poignée d’individus. En fait, peu nombreux, 15% environ, sont désormais les aborigènes possédant bien la langue de leurs ancêtres. Beaucoup utilisent le kriol (« créole », à base d’anglais), qui a même souvent statut de langue maternelle.




Electricité :

Vérifier si vous aurez besoin d’un adaptateur électrique ou d’une multiprise de voyage.

  • Adaptateur électrique: Oui

  • Prise: Type I

  • Voltage: 230 V

  • Fréquence: 50 Hz

Voltage et fréquence

Le voltage et la fréquence en Australie sont les mêmes qu’en France (230 V, 50 Hz). Vous pouvez donc utiliser tous vos appareils.

Les prises électriques

En Australie ont utilise des prises de type I. Pour la prise de courant I vous aurez besoin d’un adaptateur.




Monnaie & change

- Monnaie : La monnaie en Australie est le dollar australien (AUD). Cette devise est divisée en 100 cents.

  • Les pièces ont une valeur de 5, 10, 20, 50 cts, 1$ et 2$, et mettent en scène les animaux australiens emblématiques et les aborigènes.

  • Les billets australiens sont en coupure de 5, 10, 20, 50 et 100$. Les figures nationales célèbres illustrent ces billets, comme la reine Élisabeth II.

À COMBIEN ÉQUIVAUT 1 EURO EN DOLLAR AUSTRALIEN ?

1 EUR équivaut à environ 1,60AUD. À l’inverse, 1 AUD = 0,65 €. Vous pouvez convertir vos euros en dollars australiens en France comme en Australie. La conversion se fait auprès des banques, des bureaux de change, des aéroports internationaux et des hôtels. Veillez à toujours comparer les frais de change d’un lieu de conversion à un autre. Pour convertir vos devises au taux de change actuel, utilisez ce convertisseur universel : http://www.xe.com/fr/currencyconverter Attention : Les taux interbancaires annoncés (1,60 AUD et 0,65 €) sont, par définition, les taux de référence pour les banques. En tant que client, vous devrez donc rajouter des frais de change lorsque vous convertirez vos devises, facturés à hauteur de 5 à 10 % selon les banques.


PUIS-JE PAYER EN EURO EN AUSTRALIE ?

Non, vous ne pouvez pas payer avec des euros en Australie. Vous devez faire changer vos euros en dollars australiens pour pouvoir acheter sur le territoire australien. En Australie, vous pouvez faire changer vos euros dans les aéroports internationaux, les banques, les bureaux de change et à la réception des hôtels. Conseils :

  • Pensez à comparer les taux de conversion pour obtenir le meilleur change en dollars australiens.

  • Les intermédiaires prennent aussi des commissions lorsque vous faites changer votre argent. Renseignez-vous auprès d’eux, et comparez-les pour trouver le change le plus avantageux.

PUIS-JE UTILISER MA CARTE DE CRÉDIT EN AUSTRALIE ?

Est-ce que j’aurais des frais ? Vous pouvez bien sûr utiliser votre carte de crédit en Australie, c’est le moyen de paiement le plus répandu. Les cartes bancaires Mastercard et Visa sont les plus acceptées, l’American Express moins. Par contre, ayez toujours des espèces sur vous : certains commerçants australiens n’acceptent la carte bancaire qu’à partir d’un certain montant (10-15 AUD). Vous aurez des frais à chaque utilisation de votre carte bancaire, que ce soit lors d’un retrait à un guichet automatique ou pour un paiement chez un commerçant. Les banques comptent en général des frais fixes plus un pourcentage du montant payé. Il est donc souvent plus intéressant de faire des retraits espacés, avec des montants plus importants. N’hésitez pas à vérifier ces points avec votre banque avant votre départ. Profitez-en aussi pour contrôler les plafonds de votre carte de crédit. Votre banquier peut les augmenter, et vous éviter bien des soucis sur place.


OÙ FAIRE CHANGER SES EUROS EN AUSTRALIE ?

En Australie, vous pouvez faire changer vos euros dans les banques, les bureaux de change, les grands hôtels et les aéroports internationaux. Conseils :

  • Pensez à comparer les taux de conversion pour obtenir le meilleur change en dollars australiens.

  • Les intermédiaires prennent aussi des commissions pour les transactions de change. Renseignez-vous auprès d’eux pour trouver la conversion la plus avantageuse.

OÙ PUIS-JE TROUVER DES DISTRIBUTEURS AUTOMATIQUES EN AUSTRALIE ?

On trouve facilement des distributeurs automatiques dans les grandes villes d’Australie. Les banques les plus répandues sont ANZ, National Bank of Australia, Commonwealth et Westpac. Vous pourrez retirer de l’argent à n’importe quelle heure de la journée. En revanche, vous trouverez beaucoup moins de distributeurs dans l’Outback et dans les petits villages. Pour tout retrait en espèces, la banque vous prélèvera des frais. L’Australie dispose aussi d’un service Eftpos disponible presque partout. Ce service permet de payer ou de retirer des espèces chez les commerçants, mais vous aurez aussi des frais sur vos retraits en liquide. www.eftposaustralia.com.au/ Toutefois, avant de partir, vérifiez votre plafond maximum de retrait si vous utilisez votre carte bancaire européenne.



Circuler en Australie

En avion : L’avion reste le moyen de transport le plus rapide et le plus utilisé par les Australiens pour traverser le pays. Plusieurs compagnies low-cost assurent les vols intérieurs entre les différentes capitales, mais les liaisons avec les aéroports de moindre importance sont en général assurées par Qantas, la compagnie nationale, et les prix sont un peu plus élevés.

Un bon plan : Qantas propose le Walkabout Pass (accessible si vous prenez un vol international avec la compagnie), qui permet d’obtenir des réductions assez conséquentes sur les vols intérieurs, ainsi que sur la Nouvelle-Zélande.

On rappelle aux voyageurs lourdement chargés que les compagnies low-cost facturent souvent – en plus du prix du billet – les bagages en soute...


En train : Assez peu populaire down under, le voyage en train est cependant un bon compromis pour voyager sans les enquiquinements de l’avion : contrôle de sécurité, check-in, aéroports excentrés... Ce moyen de transport est cependant réservé à ceux qui apprécient les voyages au long cours et disposant d’un bon budget, car les prix restent élevés... Deux grandes routes mythiques parcourent le pays, du sud au nord et d’ouest à l’est.

- Le Ghan : d’Adelaide à Darwin. Tous les climats et tous les paysages australiens défilent en 3 jours, au rythme de 85 km/h. Prix très variables : à partir de 650 $ l’aller simple pour un confort minimal, jusqu’à la cabine très luxueuse à 3 400 $.

- L’Indian Pacific : de Sydney à Perth. 4 000 km de rails chauffés par le soleil, pour 4 jours de voyage.

Il est aussi possible de rallier Adelaide depuis Melbourne par l’Overland, et de longer la Gold Coast avec le Tilt Train. Ces deux itinéraires ont cependant beaucoup moins de charme.

À noter : les étudiants (avec carte internationale) et titulaires d’une carte YHA bénéficient de tarifs réduits (presque moitié prix !).


En Bus : Quelques compagnies de bus se partagent le marché des longues distances en Australie, mais Greyhound se taille la part du lion. Les tarifs ne sont pas les plus compétitifs, mais les différentes offres ou passes offrent une grande liberté. R

Pour la côte est, on vous conseille vivement de vous intéresser aux tarifs de la société Premier Motor Service, bien plus compétitifs que ceux de Greyhound. En contrepartie, l’organisation est parfois plus aléatoire, et il peut devenir compliqué de trouver une place.

Entre Sydney et Melbourne, Firefly Express propose des prix très intéressants : compter 55-70 $ l’aller simple.

Notre coup de cœur va aux Hop-on Hop-off Buses. C’est un réseau de bus avec un système de forfait qui permet de voyager librement dans tout le pays. On prend le bus et on s’arrête à n’importe quel arrêt du parcours. Le plus connu est OZExperience, mais n’hésitez pas à vous renseigner dans votre auberge pour connaître les offres locales.


En voiture : Louer une voiture est une bonne idée en Australie. En ville, les routes sont en bon état, et les Aussies respectueux du code de la route. Préférez réserver votre véhicule en ligne, bien souvent les grosses compagnies y font d’importantes ristournes.

Attention : il faut se procurer un permis international pour pouvoir conduire en Australie. Ils sont toutefois complémentaires, ce qui veut dire qu’il faut emporter les deux ! Attention encore : la location de voiture n'est ouverte qu'aux conducteurs de plus de 21 ans.

Héritage de la Couronne oblige, on conduit à gauche. Tout est inversé, notamment le sens des ronds-points et les sorties d’autoroute. Dans la plupart des cas, les commandes d’essuie-glaces et de phares/clignotants sont aussi échangées.



En taxi :Intermédiaires entre les marshrutni et la voiture, les taxis permettent de se rendre d’un bout à l’autre du pays et jusqu’en Géorgie à des tarifs acceptables. On paye le prix demandé (qu’on peut faire réduire de 10 à 20 %) en fonction de la destination choisie, et on partage entre le nombre de passagers (jusqu’à 4), soit au kilomètre si l’on veut faire un circuit. Après une prise en charge forfaitaire (plusieurs centaines de drams), compter 70 à 200 AMD le kilomètre. C'est l’option la plus intéressante pour visiter des sites dispersés sans devoir faire chaque fois (et dans chaque sens) plusieurs kilomètres à pied depuis l’arrêt de bus...

Il y a aussi la version taxi collectif, qui ne part que lorsque c’est plein. On en trouve à plusieurs endroits à Erevan.


Le covoiturage est une pratique assez répandue en Australie, notamment chez les backpackers. On y recherche aussi bien des passagers que des conducteurs.



Santé
Vaccinations

Aucun vaccin exigé pour débarquer sur le sol australien. Il est simplement recommandé d’être à jour dans ses vaccinations « universelles » : diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, rougeole, oreillons, hépatite B.

Assurance santé

Avant de partir en Australie, et en particulier pour un long séjour avec un Working Holiday Visa, il faut absolument souscrire à une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire, sous peine de ne pas avoir accès aux soins sur place.


Accès aux soins

Dans toutes les villes, on trouve facilement des pharmacies bien fournies, des consultations (compter environ 70 $ pour 15 mn de consultation chez un généraliste) et des hôpitaux au top en centre-ville ou en proche périphérie. Même au fin fond de l’Outback, on peut faire appel au Royal Flying Doctor Service, dont les « flying doctors » peuvent venir vous secourir en avion au milieu de nulle part. L'infrastructure hospitalière esr de très bonne qualité. Si on accède facilement aux soins, ils peuvent coûter très cher et entamer votre budget et vos beaux rêves de voyage.



Téléphonie et internet

- De la France vers l'Australie : 00 + 61 (indicatif de l’Australie) + indicatif de l’État sans le 0 + numéro du correspondant. Exemple : 00 + 61 + 2-XXXX-XXXX.

- Pour appeler un portable en Australie depuis l’étranger, la numérotation est identique (exemple : 00 + 61 + 4-XXXX-XXXX).

- De l'Australie vers la France : 00 + 11 + 33 (indicatif de la France) + numéro du correspondant sans le 0.

- Pour appeler l’étranger, optez pour les cartes prépayées à utiliser depuis un poste fixe, la solution la plus économique. Elles sont en vente dans les bureaux de presse, de poste et les tabacs, sous diverses appellations : Kangaroo Phone Card, Bubble ou Honest Everywhere. Dans ce secteur, c’est la guerre des prix ! Les bon marché sont toutefois moins fiables en terme de connexion.

- Appels en PCV : 12550.

On peut utiliser son propre téléphone portable en Australie avec l’option « International ». Renseignez-vous auprès de votre opérateur sur les conditions d’utilisation de votre portable à l’étranger. Certains opérateurs, comme Free, permettent de téléphoner et de surfer sur Internet gratuitement dans le pays.

- À savoir : pour être sûr que votre appareil est compatible avec votre destination, renseignez-vous auprès de votre opérateur.


Internet

- Se connecter au wifi à l’étranger est le seul moyen d’avoir accès au Web gratuitement si vous ne disposez pas d’un forfait avec roaming offert.

Le plus sage consiste à désactiver la connexion « données à l’étranger » (dans « Réseau cellulaire »). On peut aussi mettre le portable en mode « Avion » et activer ensuite le wifi. Attention, le mode « Avion » empêche, en revanche, de recevoir appels et messages.

De plus en plus d’hôtels, restos, bars et mêmes certains espaces publics disposent d’un réseau, le plus souvent gratuit.

- Une fois connecté au wifi, vous avez accès à tous les services de la téléphonie par Internet. WhatsApp, Messenger (la messagerie de Facebook), Viber, Skype permettent d’appeler, d’envoyer des messages, des photos et des vidéos aux quatre coins de la planète, sans frais.



La meilleure période pour partir

L ’Australie est un immense pays-continent. Les climats diffèrent donc beaucoup d’une région à l’autre. Cependant, il fait toujours beau quelque part dans le pays. Vous pouvez donc visiter l’Australie à n’importe quel moment de l’année à condition d’éviter le Sud entre juin et août (un peu froid et nuageux), le Nord de décembre à mars (fortes pluies) et le Centre de décembre à février (très chaud).


DÉCEMBRE, JANVIER, FÉVRIER, MARS

L’été est la meilleure période pour visiter le Sud de l’Australie. Les températures sont chaudes et le climat sec. L’Ouest est également agréable, bien qu’un peu chaud. Il pleut un peu sur la côte Est, mais rien de bien méchant, le soleil brille la plupart du temps. Vous pouvez envisager de visiter le Red Center, mais il faudra être prêt à supporter des températures très élevées. En revanche, évitez vraiment le Nord, car c’est la saison des pluies tropicales et des fortes chaleurs.


AVRIL, MAI

L’automne est un bon moment pour vous rendre en Australie. Les températures sont plaisantes dans tout le pays, même s’il commence à faire un peu frais dans le Sud en mai. Il ne pleut pas beaucoup dans le Sud, le Centre, l’Ouest et à Brisbane. À Sydney, par contre, le climat est un peu plus humide. Dans le Nord, la saison des pluies se fait encore sentir en avril, mais se termine en mai.


JUIN, JUILLET, AOÛT

En hiver, privilégiez la côte Est et le Nord de l’Australie. Les températures n’y sont pas trop élevées et il ne pleut presque pas. À Sydney et dans le Red Center, il fait un peu frais, mais le climat reste agréable. En revanche, ce n’est pas la bonne période pour visiter le Sud et l’Ouest du pays. C’est la période la plus humide et la moins chaude de l’année.


SEPTEMBRE, OCTOBRE, NOVEMBRE

Le printemps est la meilleure saison pour visiter l’Australie. Il pleut encore un peu dans le Sud et l’Ouest en septembre, mais ensuite le temps est plutôt sec partout. Les températures sont agréables dans tout le pays, même s’il commence à faire un peu chaud dans le Nord et le Centre en octobre.


Décalage horaire

L’Australie est divisée en 3 fuseaux horaires :


  • Australian Western Standard Time ou AWST (UTC + 08:00) pour l’Australie-Occidentale ;

  • Australian Central Standard Time ou ACST (UTC + 09:30) pour le Territoire du Nord et l’Australie-Méridionale ;

  • Australian Eastern Standard Time ou AEST (UTC + 10:00) pour les États à l’est, ainsi que la Tasmanie.

À savoir : certains États n’appliquent pas le changement d’heure. Cela concerne le Northern Territory, le Western Australia et le Queensland. En outre, tous les États ne changent pas d’heure à la même date... Bref, c’est un peu le bazar !

Lors du passage à l’heure d’été, entre le 1er dimanche d’octobre et le 1er dimanche d’avril, il n’y a plus 3 fuseaux horaires qui s’appliquent sur le territoire, mais 5. Concrètement, à cette période, lorsqu’il est 10h à Paris, il est 19h30 à Adelaide, 20h à Sydney et Melbourne.


gif