TOP ACTIVITES ALGERIE - Alger






Découvrir Alger

Non, Alger ne tombe pas en décrépitude. Alger mute, Alger se cherche, se dépasse, se réinvente, et ces derniers temps plus que jamais ! Préservant à la fois son charme d'antan et cultivant un profond respect pour ses traditions, la tumultueuse et gaie capitale algérienne n'en demeure pas moins résolument tournée vers l'avenir, ne cessant de se moderniser. Les plans d'urbanisation en cours donnent déjà de beaux résultats : aéroport fringuant, centres commerciaux modernes, nouveau tramway, extension de la ligne de métro, restauration d'édifices vénérables comme la Casbah par Jean Nouvel, mais aussi de la mosquée Ketchaoua ou de l'emblématique place des Martyrs, construction de la grande mosquée... Alger la Blanche est mue par un dynamisme fou, pétrie d'une culture millénaire et garnie de restaurants gourmets. Capricieuse et généreuse, nostalgique et d'avant-garde, c'est au coeur de cette cité plurielle et paradoxale que le guide touristique d'Alger vous plonge, pour un voyage envoûtant qui n'a pas son pareil. Une destination à ne pas manquer pendant votre séjour en Algérie


Découvrez toutes les activités à Alger






aéroport international d'Alger - Houari Boumédiène, (code AITA : ALG • code OACI : DAAG)


Visiter Alger: Les Français, charmés par la lumière claire qui se propage dans tout le pays et la teinte blanche des bâtiments qui grimpent sur la colline, l’ont appelé « Alger, la blanche », un nom qui ne pouvaient pas mieux s’adapter à cette grande ville animée, qui fait face à la Méditerranée et tourne le dos au désert, entre le Maroc et la Tunisie. Capitale de l’un des pays les plus grands et les plus riches d’Afrique, Alger possède l’un des plus grands ports de tout le continent. Avec plus de trois millions d’habitants, la ville est divisée en deux zones : l’une moderne, plongeant sur la côte, l’autre ancienne, la Casbah, la vieille médina, s’accrochant en haut d’une colline, à 120 mètres au dessus du niveau de la mer.



FAIRE LE TOUR DE LA CASBAH ET PROFITER DE LA VUE QU’ELLE OFFRE SUR ALGER

Histoire toujours, avec l’immanquable Casbah d’Alger, cette vieille citadelle, qui du haut de son millénaire, reste le poumon de la capitale.

À travers ses ruelles étroites, vous pourrez découvrir certains artisans toujours présents, vous attarder sur des plaques commémoratives (les martyrs ayant usé de la Casbah pour se cacher de l’oppression française) ou encore visiter Dar Khadaouedj El Amia-actuel Musée National des Arts et Traditions Populaires- et la vue qu’il offre d’Alger, sans oublier Dar Hassan Pacha et son patio.

En un mot, la Casbah est un must-see!

Prix du ticket du musée : 200 DA



 

Les mosquées de la Casbah

Restez au cœur de la casbah pour y découvrir les mosquées d’Alger, à commencer par la Mosquée Ketchaoua. Bâtie une première fois en 1436, elle fut reconstruite en 1794. De 1832 à 1962, elle est devenue une cathédrale catholique nommée Saint-Philippe mais redevient une mosquée en 1962, au moment de l’indépendance de l’Algérie. On la reconnait grâce à ses deux miranets.


La mosquée Jamaa al-Jdid est située dans la Casbah basse, près de la mer, ce qui lui a valut le surnom de Mosquée de la Pêcherie. Elle a été construite en 1660 dans le style ottoman. Ses coupoles rappellent en effet celles d’Istanbul, mais son minaret haut de 27 mètres est de style maghrébin avec une horloge qui provient de l’ancien palais de la Jenina.

La mosquée Jemaa Kebir, ou Grande Mosquée d’Alger, est la plus ancienne des mosquées d’Alger, construite en 1097. Son minaret date de 1324. C’est l’un des trois seuls monuments de la dynastie Almoravides à subsister à ce jour, avec la Grande Mosquée de Tlemcen et la Grande Mosquée de Nedroma.

La mosquée Ali Betchine se distingue par sa vaste coupole centrale. Plus petite que les autres mosquées, elle fut construite en 1622 par un renégat d’origine italienne converti à l’islam dont le vrai nom est Picenio.

D’autres mosquées bien plus petites figurent au sein de la casbah.



Découvrez toutes les activités à Alger

 

Les palais de Dar Aziza et de la Jenina

Toujours à la Casbah, Dar Aziza est un palais situé place des Martyrs. Situé en face de la mosquée Ketchaoua, c’est le type même de la maison algéroise du 16ème siècle. Il servit de demeure aux régents d’Alger. Bien qu’il soit officiellement fermé au public, il est parfois possible de pénétrer dans sa cour selon le bon vouloir du gardien.

Le palais de la Jenina est le plus vieux d’Alger. Jusqu’à 1817, il fut le centre du pouvoir. Détruit en 1844 par un incendie, il n’en reste que des parties, dont Dar Aziza.




 

Le Jardin d’Essai du quartier de Hamma

Le Jardin d’essai du Hamma est considéré comme l’un des jardins d’essai et d’acclimatation les plus importants au monde. C’est un joyau botanique de plus de 3 000 espèces végétales offrant une véritable bouffée d’oxygène en plein centre d’Alger. Fondés en 1832, ces jardins sont dit être les plus anciens du genre en Algérie et sont une des principales attractions de la capitale. Divisé en un jardin français, un jardin anglais et un zoo, on y trouve également des statues et de nombreux animaux.



Découvrez toutes les activités à Alger

 

La Basilique d’Alger : Notre Dame d’Afrique

Cette église catholique romaine impressionnante surplombe la baie d’Alger, perchée au sommet d’une falaise à quelques 125 mètres au-dessus de la mer. Construite au 19ème siècle, son architecte français (Jean-Eugène Fromageau) employa les mêmes techniques et styles (romano-byzantin) utilisés à l’époque en France. Elle est notamment considérée comme « la sœur jumelle de l’église marseillaise Notre-Dame-de-la-Garde. » Une messe quotidienne en français est donnée, mais les nombreux visiteurs viennent ici tout simplement pour admirer la superbe architecture et les vues.



 

La Grande Poste

Outre le fait d’abriter les services de la poste algéroise, la Grande Poste d’Alger est un bâtiment magnifique que vous devez voir absolument. Son style néo-mauresque s’admire autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Profitez-en pour y déposer vos cartes postales !




 

Le Mémorial du martyr

C’est un imposant monument aux morts de la guerre d’indépendance d’Algérie érigé en 1982 à l’occasion du 20ème anniversaire de l’événement. Il est situé sur les hauteurs d’Alger, dans la commune d’El Madania, et surplombe, entre autres, le Jardin d’Essai.





Découvrez toutes les activités à Alger

 

Le Musée national des beaux-arts

Ce musée n’est à manquer sous aucun prétexte si vous visitez Alger. C’est en effet le plus grand musée d’art du Maghreb et d’Afrique avec 8000 œuvres. Érigé à partir de 1927, il domine le Jardin d’Essai du quartier du Hamma et renferme des œuvres peintes, des dessins, gravures et estampes anciennes, un bel ensemble de sculptures, de mobilier ancien et d’art décoratif, céramique, verrerie, ainsi qu’une collection de numismatique.



 

Découvrez toutes les activités à Alger





3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout