TOP ACTIVITES BOLIVIE : lac Titicaca






Découvrir Le lac Titicaca

Le lac Titicaca, outre le fait d’être le lac le plus haut du monde (navigation commerciale), est le plus grand d’Amérique du Sud en terme de volume d’eau. Il est partagé, quasiment à parts égales, par le Pérou et la Bolivie et se trouve sur la célébrissime Cordillère des Andes. 41 îles se trouvent sur ce lac et certaines sont même habitées. Pour les indiens, il représente le lieu de naissance du dieu Viracocha qui créa le monde ainsi que celui du premier Inca, Manco Cápac. Comme son nom ne l’indique pas, en dialecte local, Titicaca signifie “chat” ou chat gris”.


Découvrez toutes les activités au lac Titicaca




 



Comment rejoindre le lac Titicaca

Puno est la porte d’entrée principale du Lac Titicaca au Pérou. C’est à partir de cette petite ville que vous devrez choisir votre mode de transport pour vous rendre sur le lac Titicaca. En bus, en train ou en avion, je vous explique en détail toutes les options possibles.


Se rendre à Puno

Le point de départ

Puno est une petite ville dont l’unique intérêt est d’être le point de départ pour le Lac Titicaca. La plupart des voyageurs ne s’attardent pas ici et je vous conseille de faire de même. Passer une nuit à Puno est amplement suffisant. Toutefois, si vous avez quelques heures à passer sur place, je vous conseille de visiter le marché alimentaire où vous pourrez goûter aux spécialités de la région.




Aller au Lac Titicaca en avion

L’option la plus rapide

L’avion est le mode de transport le plus cher mais il est aussi le plus pratique. Il vous permet de rejoindre Puno rapidement et ainsi de ne pas perdre de temps dans les transports. L’avion est réservé aux voyageurs qui manquent de temps et qui veulent faire un maximum de choses en une durée limitée.


Prendre l’avion

En direction de Juliaca

Les compagnies aériennes péruviennes proposent régulièrement des vols depuis Cusco, Lima et Arequipa. Vous pouvez ainsi choisir votre aéroport de départ selon l’itinéraire de votre séjour. Dans tous les cas, le trajet dure environ 1h. Pour connaître le prix de l’avion jusqu’à Puno, je vous recommande de vous reporter aux comparateurs de prix en ligne. L’avion atterrit à l’aéroport de Juliaca et il ne vous restera plus qu’à prendre un taxi, un bus ou une navette jusqu’à Puno.

Réserver un taxi

Pour rejoindre Puno

Une fois que votre avion atterrit à l’aéroport de Juliaca, vous devrez rejoindre la ville de Puno. Pour cela, deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez prendre un bus collectif, c’est un moyen de transport économique mais relativement long et peu confortable. C’est pourquoi, je vous conseille davantage de prendre un taxi. Après 50 minutes de route, votre chauffeur vous déposera directement au pied de votre hôtel où vous passerez la nuit avant d’aller sur le lac Titicaca.



Visiter le Lac Titicaca côté bolivien

Poursuivez l’aventure

Le plus haut lac d’Amérique du sud est traversé par la frontière qui sépare la Bolivie et le Pérou. Une fois que vous avez visité le côté péruvien, vous pouvez rejoindre la presqu’île de Copacabana pour découvrir le Lac Titicaca bolivien et sa célèbre Isla del Sol.


Rejoindre Copacabana

Prendre un bus depuis La Paz

Les bus partent de La Paz, juste à côté du Cementerio Genéral. La route qui relie La Paz à Copacabana est sinueuse mais incroyablement belle. Vous découvrirez un paysage parsemé de maisonnettes typiques de la région. La majeure partie du trajet longe le Lac Titicaca. Après 1h30 de route, vous arriverez à Tiquina où vous devrez descendre du bus pour faire une traversée en ferry. Puis, vous remonterez à nouveau dans un bus pour 3h de route supplémentaire avant d’arriver à Copacabana.


Rejoindre la Isla del Sol

En bateau depuis Copacabana

Copacabana comprend de nombreuses agences qui vendent les billets de ferry pour la Isla del Sol. Vous aurez l’embarras du choix ! Veillez à acheter directement l’aller-retour qui est une formule bien plus économique pour vous. Généralement, les agences vous proposeront un départ à 8h30 ou à 13h30. Le premier horaire me paraît mieux car il vous laisse plus de temps sur place pour découvrir la Isla del Sol. Depuis Copacabana jusqu’à la Isla del Sol, le trajet en ferry dure 1h30 environ et coûte 4 US$.



LAC TITICACA: Les incontournables :


Les îles du Lac Titicaca

Tous nos conseils Divisé entre le Pérou et la Bolivie, le Lac Titicaca est habité par des communautés qui vivent sur les fameuses îles flottantes. Le lac navigable le plus haut du monde est accessible depuis la ville de Puno où vous trouverez des agences locales proposant des circuits organisés sur les îles.


L'île de Taquile

Profitez du paysage pendant ces 2h de bateau qui vous mèneront sur l’île de Taquile. Une fois arrivé, il vous faudra rejoindre la place principale du village à pied situé en haut d’une colline. Des restaurants locaux vous proposeront des plats authentiques à base de poissons. L’île abrite un marché dédié au textile, idéal pour acheter un souvenir aux couleurs du Pérou.

Réputées pour leur calme et leur authenticité, les îles Amantani et Taquile sont des destinations touristiques du Lac Titicaca. Chacune d’elles est occupée par des communautés agricoles qui travaillent et vivent dans un cadre naturel exceptionnel. Sans route, ni voiture, c’est un réel plaisir de parcourir ces îles à pied à la recherche de vestiges incas.

Amantaní est une île toute ronde qui s’étend sur 9,28 km2. Elle est habitée par près de 800 familles soit environ 4 000 personnes. Amantaní est aussi appelée « île du Kantuta » en raison de la Cantua Buxifolia, une plante emblématique qui se trouve en abondance. Plus petite qu’Amantaní, Taquile mesure 5,72 km2. L’île servait de prison pendant la colonisation espagnole. Mais depuis 1970, elle est devenue la propriété des communautés qui ont toujours vécu sur cette terre. Aujourd’hui, Taquile compte 2 200 habitants.


Lac Titicaca, îles Uros et Taquile : excursion à la journée

Profitez d'une croisière sur le lac Titicaca, le lac navigable le plus haut au monde. Visitez les îles flottantes d'Uros, puis déjeunez sur l'île de Taquile.


De Puno: visitez l'île de Taquile et les habitants avec déjeuner

Découvrez les îles flottantes du peuple indigène Uros. Naviguez vers l'île de Taquile pour rencontrer ses habitants et en apprendre davantage sur leurs traditions tout en admirant le spectaculaire lac Titicaca. Profitez d'un authentique déjeuner local.



L'île d'Amantani

Passer une nuit sur le lac Titicaca est une expérience que vous n’oublierez jamais. Vous serez hébergé chez l’habitant, ce qui est idéal pour comprendre leur mode de vie, goûter à des plats traditionnels et partager des moments inoubliables. L’île abrite deux temples – Pachamama et Pachata – que vous pouvez rejoindre à pied pour profiter d’un magnifique coucher du soleil sur le lac. Une fois la nuit tombée, des milliers d’étoiles illuminent le ciel.

Taquile et Amantaní sont de véritables terrains de jeu pour les amateurs de randonnées. Des dizaines de sentiers vous permettront d’explorer les îles en long, en large et en travers ! Sur Amantaní, je vous conseille d’emprunter le chemin qui relie Pachata et Pachamama, les deux temples protecteurs de l’île. Puis, vous pourrez poursuivre jusqu’à Llaquistiti, le sommet d’Amantaní à partir duquel vous pourrez assister à un magnifique coucher de soleil sur le Lac Titicaca.


2 Jour Amantani Île Tourisme Rural Visite

Restez une nuit avec une famille locale dans l'île Amantani (zone rurale), le lac Titicaca. Essayez la cuisine locale et l'expérience de vie à la campagne. La visite comprend une visite à Uros îles flottantes et l'île de Taquile le deuxième jour.



Presqu’île de Llachon

Située sur les bords du lac, la presqu’île de Llachon est une alternative à Puno. Quelques maisons, une église et une école forment le petit village où vous ne verrez que peu de touristes. Llachon est l’endroit idéal pour des échanges authentiques avec les habitants. Depuis la plage, vous aurez une vue splendide sur le lac Titicaca. Llachon compte différents points de vue que vous pouvez rejoindre à pied, une randonnée qui vous offrira une vue magnifique sur le Lac. Pour vous rendre sur la presqu’île de Llachon, le plus facile est de voyager en bus local depuis Puno.

La communauté paysanne de Llachón compte des agriculteurs, des pêcheurs et des artisans. Ensemble, ils entretiennent des liens commerciaux avec les autres îles du lac Titicaca telles que Taquile, Uros et Amantani. Llachón est le dernier endroit du lac à s’être ouvert au tourisme. Depuis le début des années 2000, l’activité touristique s’est largement développée : aujourd’hui, différentes attractions sont proposées et il est possible de séjourner chez l’habitant. Composé d’une église, d’une école et de quelques maisons, Llachón reste néanmoins une destination peu prisée des touristes et vous aurez alors tout le plaisir de parcourir les calmes ruelles du village.



Les îles Uros

Après 45 minutes de navigation depuis Puno, vous arrivez sur ces îles artificielles habitables. Vous aurez alors l’occasion de rencontrer les habitants. Le peuple Uros travaille le roseau pour construire leurs maisons, leurs meubles et leurs canoës ; ils se feront un plaisir de vous démontrer ce savoir-faire ancestral.


Ces îles ont été initialement bâties par les Uros aux XIIIème siècle, un peu par hasard. Ils essayaient en réalité d'échapper à la tribu des Incas en construisant des radeaux en Totora, un roseau qui pousse un grande quantité sur les bords du lac Titicaca. Ils les attachèrent ensemble et la plante se désagrégeant petit à petit, les embarcations s'agglomèrent pour constituer de grands îlots. Les îles flottantes ont ainsi pris le nom de ses premiers occupants. Le peuple Uros s’est finalement éteint dans les années 50, abandonnant leur archipel de roseaux aux indiens Aymaras, qui tentent de perpétuer leur tradition tout en en faisant le tourisme.


De Puno: visite guidée des îles flottantes d'Uros

Reconnectez-vous avec la nature sur les îles flottantes d'Uros, sur le lac Titicaca. Émerveillez-vous devant les compétences des peuples autochtones qui fabriquent des îles à partir de roseaux et font un tour sur un bateau en roseaux



Isla del Sol

La Isla del Sol est la plus grande île bolivienne du Lac Titicaca et certainement l’une des plus belles. Votre bateau vous déposera dans le charmant petit village de Yumani. Au sud de l’île, vous découvrirez le Cerro Palla Khasa, un point de vue qui offre un panorama à couper le souffle. En poursuivant vers le sud, vous pourrez visiter les ruines de Pilko Keina et le Montinulo de Piedras. D’un bout à l’autre de la Isla del Sol, vous aurez accès à de magnifiques vues sur le Lac Titicaca. Si cette première journée de visite vous a séduit, il est possible de passer la nuit sur l’île et poursuivre le lendemain.


De Puno à La Paz: Copacabana et Isla del Sol en bateau

Profitez d'un voyage d'une journée complète au départ de Puno. Partez sur la route de Copacabana, puis traversez le lac Titicaca pour explorer la légendaire Sun Island, célèbre berceau des Incas. Fin à la ville de La Paz en Bolivie.


De La Paz: excursion d'une journée à Titicaca, Copacabana et Isla del Sol

Naviguez sur le lac Titicaca, visitez les villes de Copacabana et Yumani et découvrez les mystiques marches incas et la fontaine inca lors d'une excursion guidée au départ de La Paz.



Isla de la Luna

Le ferry qui mène à la Isla del Sol poursuit sa route pour la Isla de la Luna située 8 km plus loin. Egalement appelée Isla Coati, la Isla de la Luna était un haut lieu de culte pour les femmes. Aujourd’hui, l’île ne compte que quelques communautés autochtones qui vivent de l’agriculture, de l’élevage et de la vente de produits artisanaux. Pendant votre visite, vous y découvrirez les vestiges de l'Iñak Uyu ou Maison des femmes. Cette structure accueillait des femmes vierges venues apprendre les techniques de tissage et de cuisine.



Que faire sur le Lac Titicaca

De nombreuses activités

Le Lac Titicaca regorge d’activités de loisir que vous pourrez découvrir pendant votre séjour. Sport, agriculture, pêche, cuisine ou tout simplement détente, il y en a pour tous les goûts. Certaines activités sont proposées par les locaux qui seront heureux de partager leur savoir-faire avec les voyageurs.



La pêche artisanale

Avec les pêcheurs locaux

Sur le Lac Titicaca, la qualité de l’eau et les berges bordées de végétation constituent un habitat naturel idéal pour les poissons sauvages. Tout au long de l’année, la pêche artisanale est l’activité principale des habitants. Ils seront ravis de vous accueillir sur leur petit bateau pour vous faire découvrir leur technique de pêche. Ce moment de tranquillité dans ce cadre naturel d’exception vous laissera de magnifiques souvenirs. Et qui sait, peut-être aurez-vous la chance d’attraper un carachi, le poisson star du Lac Titicaca.



Travaux agricoles

Outils rudimentaires

Après la pêche artisanale, l’agriculture est la deuxième activité du Lac Titicaca. Sur l’île d’Amantani, les locaux cultivent la pomme de terre, le maïs, les fèves, le quinoa ou encore les petits pois. En compagnie des habitants, vous visiterez notamment les cultures en terrasse, une technique ancestrale qui consiste à séparer les parcelles par des murs de pierres sèches et des haies de cactus. Ils vous transmettront leurs techniques ancestrales de culture et de récolte. Selon la saison, vous serez invité à donner un coup de main aux travaux agricoles de la journée.



Apprendre à tisser de la laine

Techniques ancestrales

Sur l’île de Taquile, le tissage est un art ancestral inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO depuis 2008. Depuis l’époque des civilisations précolombiennes, les outils utilisés n’ont pas changé mais les artisans ont diversifié leurs techniques et la fabrication des couleurs vives typiques des vêtements andins. Avec la découverte des techniques de tissage, vous apprendrez que chaque vêtement traduit le statut social d’une personne. C’est une information importante qui pourra vous servir dans la suite de votre voyage au Pérou.



Faire des randonnées

Sur les différentes îles

Sur les îles Titicaca, il n’y a pas de routes mais des chemins de terre. La topologie des différentes îles sont une agréable invitation à la randonnée. En toute liberté, vous pourrez partir à la découverte des vestiges incas et prendre de magnifiques photos sur des points de vue imprenables. En raison de conflits politiques, la partie nord de la Isla del Sol est fermée aux voyageurs, ne vous y aventurez pas. Sur le Lac Titicaca, le soleil tape fort et le risque d’insolation est élevé. Alors, n’oubliez pas de prendre suffisamment d’eau, de mettre de la crème solaire et de porter une casquette.



Récolter la totora

Le secret des îles flottantes

La totora est le nom du roseau utilisé pour construire les îles flottantes Uros. Cette technique a été élaborée au XIIIe siècle par les Uros qui cherchaient à fuir les Incas. Aujourd’hui, les îles flottantes sont occupées par d’anciens habitants de Puno et des localités voisines. Pendant votre visite du Lac Titicaca, vous découvrirez le secret de fabrication de ses îles flottantes. Les locaux vous montreront comment ils cultivent et récoltent la totora indispensable à la construction d’Uros.



Cuisiner des plats typiques

Avec les locaux

Cette activité vous offre une immersion dans la cuisine péruvienne. Une famille de locaux vous ouvre leur porte pour vous faire découvrir des recettes locales. Ensemble, vous allez cuisiner de A à Z un plat avec les ressources naturelles du Lac Titicaca. Selon la saison, vous apprendrez à préparer un ceviche de poisson d’eau douce, une soupe de quinoa ou encore de la truite grillée. Une fois que vous avez terminé le cours de cuisine, vous passerez à table avec vos hôtes pour partager un chaleureux moment de convivialité.



Faire du kayak

Aux abords d’Uros

Le kayak est le meilleur moyen de découvrir le Lac Titicaca. A votre rythme, vous naviguerez entre les îles flottantes d’Uros et vous pourrez découvrir les berges du lac. Vous croiserez certainement des pêcheurs qui attendent qu’un poisson morde à l’hameçon. N’hésitez pas à vous approcher d’eux pour leur poser des questions sur leur technique de pêche et sur les poissons du Lac Titicaca. Comme pour la randonnée, assurez-vous de mettre de la crème solaire, une casquette et de prendre suffisamment d’eau avant de partir naviguer.



Voir un coucher du soleil

Pour terminer la journée

Si comme moi, vous aimez ce moment où le soleil passe derrière la ligne d’horizon alors vous ne devriez pas être déçu. Le coucher du soleil sur le Lac Titicaca est un des plus beaux qu’il m’a été permis de voir. Les berges se teintent de bleu tandis que le ciel devient orange. Le coucher du soleil terminera en apothéose votre journée passée sur le Lac Titicaca. Si vous logez à Copacabana, je vous conseille de rejoindre le sommet de la colline pour assister à ce magnifique spectacle naturel.

2 vues0 commentaire