TOP ACTIVITES CHINE - Macao






Découvrir Macao

La Chine est une destination qui ne cesse de fasciner un grand nombre de voyageurs de par sa culture riche, ses charmantes villes, ses sites touristiques, ses vestiges historiques, sa cuisine savoureuse et colorée, ses belles régions, etc. Pour votre prochain séjour en Chine, pourquoi ne pas commencer par la découverte de Macao, une des plus belles régions de l’Empire du Milieu. Visiter Macao et ses incontournables vous réserve mille et une surprises. Ci-après quelques-uns des « must-see » de cette belle région chinoise.






aéroport international de Macao (en chinois traditionnel: 澳門國際機場, en portugais : aeroporto internacional de Macau) (code IATA : MFM • code OACI : VMMC)


Visiter Macao: “Le peuple chinois s’est levé…” et se précipite à Macao. Mao Zedong, qui prononça la première partie de la phrase, doit se retourner dans son cercueil en verre. Ses compatriotes raffolent en effet de l’ancienne colonie portugaise assoupie, devenue un immense temple du jeu.

Ces dix dernières années, une croissance exponentielle a valu à Macao le surnom de Las Vegas de l’Orient. En fait, les revenus du territoire ont depuis longtemps éclipsé ceux de sa rivale américaine dans le secteur du jeu. Heureusement, la ville compte bien d’autres atouts. Derrière les néons des casinos, le visiteur découvrira des rues pavées, bordées de temples chinois et d’églises baroques, un centre historique inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et des écrins de végétation. L’histoire unique de Macao a aussi donné naissance à une cuisine singulière, qui reflète le mariage des saveurs européennes, latino-américaines, africaines et asiatiques.



Macao : Les incontournables

Admirer la façade de l’église Saint-Paul

Le ruine de l’église Saint-Paul fait partie des plus importants sites d’intérêt de la ville de Macao. La ruine attire des curieux du monde entier, venus photographier cet étrange pan de mur resté seul.

Devancée par un grand escalier de 68 marches, la façade affiche, sur 27 m de hauteur, un mélange de style architectural chinois, japonais et portugais. Après quatre étages, la partie supérieure de la façade est couronnée par un linteau triangulaire orné par une croix à son centre.

Avec des sculptures, des statuettes et des inscriptions inscrites en caractères chinois et latins, la façade de l’église Saint-Paul est la trace de la consécration de l’église catholique sur l’empire du milieu. Ainsi, lors de votre visite, vous pourrez lire une grande inscription signifiant « la grande mère vierge ». Au premier étage, les statues en bronze de quatre saints jésuites : Louis de Gonzague, Ignace de Loyola, François Xavier et François Borgia vous impressionneront par leur beauté et les détails sculptés. Des statues de la Vierge Marie entourée d’anges musiciens sur les niches de la porte principale et la statue de Jésus accompagnée d’une colombe aux ailes déployées sont également restées intactes et font les particularités de cette ruine.

Depuis la rénovation en 1995, la ruine est soutenue par des piliers en béton et acier. Ces piliers permettent aux visiteurs, depuis l’arrière d monter à l’e la façade, deétage. Depuis les fenêtres, de nombreux croyant jette des pièces en espérant pouvoir réaliser leur vœux les plus chers. Monter à l’étage permet également d’apprécier une jolie vue sur la ville de Macao et ses ruelles coloniales.

La visite des ruines de l’église de Saint-Paul se concrétise par la visite du musée des ruines de l’église Saint-Paul qui se trouve à l’arrière du monument. Créé en 1995, le musée de l’église renferme des reliques liturgiques catholiques et plusieurs restes des martyrs japonais et vietnamiens découverts lors des fouilles archéologiques effectuées sur les lieux.

Pendant le coucher du soleil, celui-ci illumine la façade de l’architecture et offrent un magnifique tableau propice à de belles photos.




 

Découvrir le phare de Macao

Une forteresse, un phare et une chapelle sont situés au sommet de la colline de Guia à la péninsule de Macau. La Forteresse de Guia a été construite en 1622 à 1638 pour se défendre de la Chine, mais elle a surtout servit de point d'observations et aujourd'hui elle offre de magnifiques vues panoramiques de Macau et des îles voisines. La petite chapelle construite en 1622, abrite une statue de la vierge Marie et de splendide fresques rose et bleue de style chinois et portugaise. Avant la construction du phare en 1864, la chapelle servait aussi à sonner l'alarme en cas de tempête.



 

Monter dans la Macau Tower

Le monument le plus emblématique et le plus insolite de Macao est certainement la Macau Tower, qui domine la région du haut de ses 338 mètres. Sa construction débuta en 1998 pour s’achever fin 2001. Le site est connu de tous les passionnés de saut à l’élastique, son plongeoir commercial étant le deuxième plus haut de la planète, juste derrière celui de l’hôtel Stratosphere de Las Vegas – on ne compte d’ailleurs plus les casinos et hôtels insolites dans les deux villes. La tour abrite également de nombreux commerces, ainsi qu’une vaste terrasse panoramique. Et il est même possible de l’escalader grâce aux parcours qui y ont été placés !






 

Se promener au Senado Square

La place Senado (Largo do Senado) est une place publique de Macao. Il est situé dans la zone centrale de la péninsule de Macao. Couvrant une superficie de 3 700 mètres carrés (4 425 mètres carrés), c’est l’une des quatre plus grandes places de Macao; les autres étant Praça do Centro Cultural, Praça do Lago Sai Van et Praça do Tap Seac. En 2005, la place Senado a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO car elle fait partie du centre historique de Macao.


La place est ainsi nommée car depuis la dynastie Ming (1368-1644), elle se trouve en face du bâtiment Leal Senado. À l’époque du contrôle portugais, c’est là que les autorités de Macao avaient l’habitude de revoir les troupes lors de leurs inaugurations. En 1940, il y avait une statue d’un soldat portugais nommé Mesquita au centre de la place. Il est responsable de la mort de nombreux soldats chinois lors des hostilités avec la dynastie Qing (1644-1911). Naturellement, la statue a été détruite par le peuple chinois et remplacée par une fontaine; c’est pourquoi la place est aussi appelée « la Fontaine ».


cette région est devenue un lieu populaire pour les activités culturelles à Macao. Les bâtiments autour de la place Senado ont une longue histoire et ont de nombreuses caractéristiques occidentales, ils ont donc été bien protégés par l’autorité et personne n’est autorisé à modifier les façades de ces bâtiments. Il

y a des centres commerciaux et des restaurants chinois traditionnels autour de la place.

Les vêtements de mode, les collations célèbres et l’environnement pittoresque en font une attraction célèbre à Macao. Des feux d’artifice, des danses du lion et du dragon ont généralement lieu lors de journées spéciales telles que la fête du printemps chinois et Noël. On peut aller profiter de ces activités.



 

Pousser la porte de la Mandarin’s house

La maison du mandarin, également connue sous le nom de Casa da Cheang, était la résidence et la maison familiale de Zheng Guanying (1842-1921), qui était un théoricien et réformiste à la fin de la dynastie Qing. La propriété fait partie du centre historique de Macao, qui est classé au patrimoine de l’UNESCO et se trouve à distance de marche d’autres points d’intérêt tels que le temple A-Ma et la caserne mauresque.


La Maison du Mandarin est le plus grand complexe résidentiel familial encore debout à Macao, s’étendant sur une superficie de 4000m2. La structure est l’un des meilleurs exemples de la fusion sino-occidentale d’éléments de design encore debout à Macao aujourd’hui. Il a été construit par le père de Zheng, Zheng Wenrui, en 1869 et a ensuite été agrandi par les frères Zheng. Pendant ce temps, la maison regardait directement sur le port intérieur, supervisant des centaines de bateaux et de navires de commerce entrant à Macao.

Cependant, au cours des années 50 et 60, de nombreux membres de la famille Zheng sont allés à l’étranger dans différents endroits, et la maison du mandarin a ensuite été laissée pour être louée à des locataires individuels. En raison de problèmes liés à la surpopulation et aux mauvais traitements du bâtiment historique, la maison Mandarin était en mauvais état dans les années 90. En 2002, le gouvernement a commencé d’importantes rénovations à la propriété.




 

Se recueillir au Temple d’A-ma

La déesse taoïste A-Ma est la déesse protectrice des marins, auquel l’île doit son nom, lorsque les portugais accostèrent l’île, ils se méprirent sur le nom du lieu ou ils se trouvaient, les macanais leurs disaient “A Ma Gok” qui signifie “la baie d'A-Ma”, ce que les portugais transcrire en “Macao”. Le temple A-Ma est un complexe de pavillons, il est le plus célèbre et le plus pittoresque temple de Macau, il se trouve sur une colline et il fut construit en 1370, mais le temple d’aujourd’hui daterait du XVII ème siècle.

Le temple rayonne sous le soleil avec ses murs rouge et ses toits en porcelaines vernissés. En face du temple, se trouve le musée maritime,qui expose une collection de maquettes et d'embarcations grandeur nature de bateau fleur, de remorqueur chinois, et de bateau dragon, vous découvrirez également dans ce musée les détails des deux grands explorateurs, le portugais Vasco de Gama et le chinois Zheng He


Découvrez toutes les activités à Macao

 

Quelle est la meilleure période pour se rendre à Macao ?

Située à l’embouchure de la rivière des Perles, la région administrative de Macao profite d’une situation géographique idéale, qui permet aux touristes en balade de flâner dans ses artères tout au long de l’année. Les températures ne descendent que très rarement en dessous des 15°C et le soleil y brille en quasi-permanence de mai à septembre. Sachez tout de même que son climat océanique lui confère un taux d’humidité important pendant cette période où les précipitations sont fréquentes et parfois nourries. À ceux qui le peuvent, nous recommandons plutôt l’automne tardive et le début de l’hiver, qui présentent un bon compromis climatique avec des températures autour de 20°C et des précipitations plus rares.

Le côté festif de Macao s’exprime particulièrement lors de différents événements qui ajoutent à la bouillonnante activité de la ville, drainant à ces occasions de nombreux visiteurs chinois et étrangers. Le Nouvel an chinois, fin janvier, est l’un des plus courus. Pendant cette période, la ville se pare des atours typiques de l’Empire du Milieu qui aime à rappeler sa présence administrative sur place. On pourrait également citer la Fête du Dragon Ivre, fin Avril, le Festival des ancêtres en octobre ou encore le concours international de feux d’artifices en début d’automne. Pour visiter Macao et profiter de son hyperactivité, rien de tel que d’accorder son planning aux divers événements festifs qui s’y organisent !


Quel budget prévoir pour votre séjour ?

Pour les occidentaux qui souhaitent visiter Macao, les tarifs pratiqués sur place reviennent, peu ou prou, aux coûts moyens de la vie dans leurs pays d’origine, à l’exception de l’hébergement hôtelier qui affiche des prix environ 60% plus chers que ceux pratiqués en France ! La région n’est clairement pas idéale pour les backpackers à petit budget, auxquels il en coûtera environ 40 euros pour deux et par nuit pour se loger. Les auberges de jeunesse sont en effet très rares et bien plus chères que leurs équivalents européens. Les plus fortunés pourront, eux, largement se faire plaisir avec nombre d’établissements de haut standing.

L’alimentation est bien meilleur marché. Du petit-déjeuner au dîner, les prix sont largement inférieurs à ceux pratiqués en France. On peut par exemple se nourrir sur le pouce pour moins de 6 euros dans l’une des nombreuses échoppes de rues qui parsèment la région et, pour moins de 30 euros, s’offrir un vrai repas complet digne de très bons restaurants de Paris. Les transports sont tout aussi accessibles. Moins de 70 centimes d’euros pour un ticket de bus et 50 centimes du kilomètre en taxi. Enfin, le shopping est ici érigé au rang d’art de vivre et les magasins fourmillent de bonnes affaires détaxées, poussant les touristes à remplir leurs sacs de vêtements, cigarettes et autres produits de luxe, à moindres frais.


Comment se rendre à Macao depuis la France ?

Macao est l’une des destinations touristiques les plus prisées au monde et bénéficie, à ce titre, d’un aéroport international efficace et très bien desservi. Situé sur l’île Dangzai, il est en liaison avec de nombreuses villes touristiques chinoises, mais aussi avec les grandes capitales régionales asiatiques. Depuis la France et Paris, le temps de vol est d’environ 18 heures avec une escale obligatoire, la plupart du temps à Pékin. Les tarifs varient grandement en fonction de la saison mais commencent à environ 550 euros pour s’envoler parfois à plus de 1600 euros. Sachez vous organiser à l’avance, comme toujours lorsqu’il s’agit d’atteindre un grand centre touristique.

Depuis l’aéroport, vous pourrez ensuite emprunter la navette AP1 qui assure la liaison avec le poste de passage de Zhuhai vers la Chine. Sachez également que les taxis permettent de rejoindre le centre-ville en moins de 20 minutes et cela pour une somme comprise entre 40 et 50 MOP (soit environ 4,5 à 5,5 euros). Cette solution est la plus simple et la plus rapide pour rejoindre le cœur de la cité et vous donnera l’occasion de vous frotter au trafic urbain, une excellente entrée en matière pour ceux qui souhaitent visiter Macao à hauteur d’homme !


Comment se déplacer sur place ?

Les transports en commun de la région sont très accessibles et bénéficient d’un réseau très étendu. Le bus est une solution très pratique, mais il existe également des pousse-pousses tractées par des gens du cru qui proposent généralement leurs services de guide expérimenté. Ce moyen est parfait pour découvrir la ville à un rythme humain tout en bénéficiant de commentaires précis et référencés. Le taxi est également apprécié des voyageurs car peu cher et assez efficace. Attention tout de même aux heures de pointe pendant lesquelles le trafic peut être dantesque sur les grandes artères. Des navettes gratuites, publiques ou privées, relient les divers points d’intérêts de la ville, très pratiques pour économiser sur votre budget !

Par ailleurs, Macao est une ville d’eau et présente donc la spécificité de disposer d’un vaste réseau de ferries, rejoignant les différentes îles qui composent la région administrative, mais aussi la Chine continentale ainsi que Hong-Kong. Cette dernière destination est la plus prisée des touristes. Depuis le « Macau Ferry Terminal », la traversée vers HK ne dure qu’à peine plus d’une heure. En catamaran ou en hydroglisseur, traverser la baie est une expérience unique qui rappelle à quel point la région est un enchevêtrement de constructions humaines ponctuées de lumières vives et colorées, donnant l’impression, bien réelle, d’une mégalopole en perpétuel éveil. Visiter Macao sans faire le détour par Hong-Kong serait certes dommage, mais vous pourrez aussi rayonner facilement vers Shenzen, Shekou ou Zhuhai. N’hésitez pas à explorer en naviguant sur les eaux de la Mer de Chine !


Dans quel quartier loger ?

Se loger à Macao demande un certain budget, particulièrement sur la Péninsule. Cette zone regroupe les plus anciens quartiers de la ville dans lesquels les prix des hébergements est élevé, voire très élevé. On pense notamment au Legend Palace Hotel, à proximité directe du terminal d’Outer Harbour ou encore le Grand Hyatt qui bénéficie d’une position géographique idéale à moins de 5 minutes de l’aéroport international. Ne comptez tout de même pas moins de 150 euros la nuit en chambre double mais sachez que vous profiterez d’un cadre et d’un service exceptionnels, dignes des plus grands palaces parisiens !

Préférez vous excentrer sur les îles adjacentes au centre. Taipa est particulièrement appréciée, car elle a su conserver un certain esprit villageois qui permet de souffler un peu après avoir crapahuté dans les artères bondées et surchargées de la ville. L’Altira Macau est parfaitement placé à côté des musées de l’île et non loin de son golf. Là encore les prix ne descendent pas en dessous de 150 euros, préparez votre carte bleue ! Enfin, pour ceux qui souhaitent visiter Macao tout en profitant au maximum du luxe qui oint la ville, autorisez-vous une petite folie et réservez une chambre au Wynn Palace. Expérience inédite garantie, mais la nuit vous en coûtera au moins 250 euros ! À Macao, rien n’est trop beau !




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout